Videoludisme, Masochisme, fétichisme, voyeurisme, Pavéïsme

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Videoludisme, Masochisme, fétichisme, voyeurisme, Pavéïsme

Messagepar trotter » 07 Juil 2011, 12:04

Dernière édition par trotter le 11 Juil 2011, 15:39, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Zim » 07 Juil 2011, 12:43

:mdr:

Mais bon, j'y vois plus de la jalousie de la part du type qu'autre chose... En tout cas, je ne connais pas Florent Gorge (le Véritable Auteur de la Véritable Histoire du Véritable Nintendo) pour affirmer qu'il n'a rien d'un joueur et qu'il ignore tout de ce qui n'est pas Nintendo. A vrai dire, je crois que c'est assez infondé, quand il fait certains parallèles avec d'autres compagnie.

Quant à l'intérêt d'une recherche historique présentant un évènement et son contexte... Ce n'est pas moins valide que n'importe quelle recherche historique (à l'inintérêt de laquelle il serait hâtif de conclure quand on sait combien de personnes cela passionne depuis l'Antiquité), et un geek me semble habituellement assez friand d'anecdotes, cette manière-là de parler me semble donc s'imposer assez naturellement.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar I AM ERROR » 07 Juil 2011, 12:56

Je pense que Florent Gorge est quelqu'un de réellement passionné. Du moins ce qu'il écrit est excellent et bien plus instructif que pas mal tout ce qu'on trouve sur le web. L'autre est juste un gars bidon j'ai l'impression.

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Gaetz » 07 Juil 2011, 14:11

Oh, vous êtes méchants. Le gars qui a écrit ça est un des deux développeurs de Swing swing submarine, un studio indé montpelliérain qui a sorti Block that matters, un beau succès critique (mais visiblement pas suivi du succès commercial).

Et même si ça vous embête, il caricature le côté fétichiste des gens qui aiment le jeu vidéo :)

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Zim » 07 Juil 2011, 14:40

Ils ont fait aussi Tuper Tario Tros, qui est un mélange de Super Mario Bros et Tetris, amusant.
Block that matters, je ne sais pas vraiment ce q qu'il vaut, mais son histoire qui met en scène le créateur de Minecraft et je ne sais plus qui est un clin d’œil amusant, mais un brin opportuniste (une allégeance comme un billet d'entrée dans le cercle restreint des développeurs indépendant à succès), ça m'avait vaguement déçu qu'on puisse faire ça...

Après, du moment qu'on est passionné, on risque toujours le ridicule d'un point de vue extérieur, c'est sûr (surtout quand l'objet de la passion n'a pas de prestige aux yeux des autres) mais cela vaut pour toutes les passions, pas seulement de ceux qui aiment les jeux-vidéo. ^^

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Kyalie » 07 Juil 2011, 14:41

L'autre est juste un gars bidon j'ai l'impression.
Ben évidemment que c'est un gars bidon Oo
C'est pas sérieux une seconde cette interview, c'est juste de la dérision.
Moi j'ai trouvé ça plutôt marrant, et je rejoins Gaetz.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar trotter » 07 Juil 2011, 14:42

Ils ont eu des soucis avec Nintendo pour Tuper Tario Tros d'ailleurs :
http://blogs.wefrag.com/nemo/2010/03/31 ... iversaire/

Dans Block That Matter ils rendent hommage à tous les jeux utilisant des blocs en fait (Tetris, SMBoy, Boulder Dash et plein plein d'autres...).

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Gaetz » 07 Juil 2011, 14:55

D'après les tests, y'a énormément de références dans Block that matters, je pense qu'il s'agit plus d'esprit parodique. Le même esprit qui est utilisé dans l'article ramené par trotter. Il parait vraiment que c'est un bon jeu indé. Ils viennent de le citer parmi les meilleurs jeux indés de l'année dans le Silence on joue de la semaine.

Pis faut les comprendre les devs : ils se creusent la tête à inventer de nouveaux concepts, à faire progresser le gamedesign ou les prétentions artistiques du jeu vidéo, et tout ce qu'aiment les gens c'est CoD (s'ils ont moins de 12 ans) ou les jeux de leur enfance (s'ils ont plus de 12 ans).

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Zim » 07 Juil 2011, 15:23

S'ils sont bons, ils connaitront le succès (public ou critique), et auront un jour droit à leur Véritable Histoire (celle de l'émergence de la "scène indépendante" de l'industrie des jeux-vidéo). Si vraiment ils y tiennent, il leur suffit juste d'être patients. :p

(Et pour connaître un succès public, il ne faut peut-être pas trop chercher ce genre d'innovations - ce qui est paradoxal dans une société où l'industrie et les médias prônent l'innovation : mais le public n'est pas forcément de cet avis - : on sait à quoi s'attendre quand on s'engage dans cette voie-là. :awi:)

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar I AM ERROR » 07 Juil 2011, 16:54

Pis faut les comprendre les devs
C'est plutôt aux devs de comprendre leurs clients.
Enfin aux éditeurs ou chef de projet... les devs type ouvriers ne peuvent pas vraiment grand chose.

Mais aimer jouer aux jeux d'arcade (vieux) ou à CoD n'a rien d'anormal. C'est plutôt l'intérêt des éditeurs de vouloir à tout prix faire différent de ce qui marche depuis des années qui est troublant.

Bref, ce n'est pas la faute des consommateurs, c,est ce que je voulais dire.

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Gaetz » 08 Juil 2011, 08:39

Mais là c'est des devs indés ! Des gens qui militent par le fait pour un jeu vidéo plus créatif et plus intelligent ! Qui veulent essayer d'apporter leur pierre sans éditeur, et avec un chef de projet seulement s'il est utile ! Qui considèrent qu'ils font des jeux pour des joueurs et non pour des "clients" ou des "consommateurs" !
C'est plutôt l'intérêt des éditeurs de vouloir à tout prix faire différent de ce qui marche depuis des années qui est troublant.
Mais comment peux-tu dire ça ? C'est justement qu'ils ont fait jusqu'en 2009, des jeux sans intérêt et sans audace, sauf Nintendo et quelques exceptions. Et depuis qu'ils ont vu que certains devs indés ont des retours sur investissements 15 fois meilleurs avec des budgets 1000 fois inférieurs, il ont décidé de remettre un peu de créativité et d'intelligence dans leurs jeux - notamment chez Ubi, qui n'a pas les moyens de suivre EA ou Activision dans leurs productions hyper-capitalistiques.
Enfin aux éditeurs ou chef de projet... les devs type ouvriers ne peuvent pas vraiment grand chose.
Mais là c'est pareil ! Tu te considères vraiment comme une ouvrière ? Tu as fait plusieurs années d'études, dans un secteur créatif, tu as expérimenté des choses sur ton temps libre depuis que tu es adolescente, et tu estimes que tu fais un travail sans intérêt, sans sens critique, sans recul à prendre ?

Certes, développer un jeu, c'est 95% d'activité répétitive, pour la création des ressources graphiques, pour la programmation et le test, pour l'équilibrage et le level-design. Mais ce qui fait qu'un jeu est bon et beau, c'est qu'il y a de l'esprit dans chacune de ces activités. Si tu abandonnes cette ambition, que reste t-il ?

Je suis le premier à dire qu'il faut prendre en compte les caractéristiques d'un marché quand on veut vendre des choses dessus. Mais cela ne signifie pas qu'il faut sacrifier son intelligence ou sa créativité ! Le marché est une contrainte, et les contraintes sont faites pour être dépassées.

Je n'ai pas l'habitude d'utiliser des points d'exclamation, mais là c'est un peu fort. (!)
Mais aimer jouer aux jeux d'arcade (vieux) [...] n'a rien d'anormal.
Retour au débat. Non, c'est tout à fait normal, c'est même ce que font visiblement la majorité des fans de jeu vidéo, tout en achetant des magazines qui donnent des tonnes de détails sur ce qu'était ce média il y a 30 ans, quand ils étaient petits. Mais se moquer de ça, comme on se moque de n'importe quel comportement social répandu, n'a rien d'anormal non plus : )

Avatar de l’utilisateur
Fawzi Allouache
Maître des caves
Messages : 146
Inscription : 01 Avr 2011, 16:33

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Fawzi Allouache » 08 Juil 2011, 11:35

Je prends part dans le débat!

Je vais donner mon point de vue maintenant que j'ai vu de mes yeux comment se passe le développement d'un jeu dans une grande multinationale et une boite indépendante. J'ai discuté il y a quelques mois avec un ex employé d'Ubisoft qui m'a expliqué les raisons de son départ et comment il s'y prendrait pour ouvrir sa boîte indépendante.

Lorsque l'on travaille dans une multinationale, la marge de liberté concernant chacun des postes diminue au point d'en devenir quasiment inexistant. Je ne vais pas vous apprendre qu'il y a dans toute entreprise, une hiérarchie et plus celle-ci est grande, plus les gens au bas de cette hiérarchie sont semblables à des ouvriers. C'est un fait dans tout métier, dans tout secteur.

Sur un projet comme Assassin's Creed, un game designer ne s'occupera pas forcement des multiples possibilités d'action d'Altaïr, mais peut se retrouver uniquement à gerer les caractéristiques de chacun des ennemis (vitesse, points de vie, etc...), d'autres à concevoir la base de données de tous les objets qui composent le projet. Aussi créatif et ingénieux que soit le GD, ca reste un travail d'ouvrier qui ne laisse part à quasiment aucune réflexion possible si ce n'est des réglages.

Je ne suis pas d'accord sur le fait qu'être indépendant nous rende tout à coup créatif et plus ingénieux que les autres. l'originalité d'un concept leur permet de se démarquer et d'attirer l’œil sur un marché où ils n'ont surtout aucune chance, faute de moyens (le FPS par exemple). Même si certains concepts se trouvent originaux et novateurs, ça ne veut pas forcement dire qu'ils sont bon et intéressant dans le fond (les jeux mobile en sont le parfaite exemple). D'autres ne réinvente pas le jeu vidéo et nous proposent cependant de la qualité (Jamestown).

Le jeu vidéo est devenu un marché. Faire un jeu coute cher mais faire un jeu peut aussi rapporter beaucoup d'argent. Certains n'ont que pour but l'argent et la gloire, d'autres le plaisir d'offrir une belle expérience. Dans tous les cas, pour faire un jeu, même indépendant, il faut des moyens. Pour conclure, même si un indépendant souhaite aussi offrir un beau jeu, il veut avant tout survivre pour les produire et continuer d'exister, la question des recettes est au final placée au premier plan quelque soit la boite.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar trotter » 08 Juil 2011, 11:49

Donc vive les jeux amateurs, là où la recherche de rentabilité ne vient pas brider la créativité :welcome:

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Gaetz » 08 Juil 2011, 12:08

Chez les indés, comme dit Fawzi, la créativité (et le fait d'être bon !) est une nécessité, parce que c'est un argument de vente, et donc une condition de survie.
Je ne suis pas d'accord sur le fait qu'être indépendant nous rende tout à coup créatif et plus ingénieux que les autres.
Je n'ai pas dit ça hein ! Il faut être bon. Et si on l'est pas, le devenir ; ça peut demander du temps.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar I AM ERROR » 08 Juil 2011, 12:23

La créativité des amateurs, beaucoup s'en passeraient.

A part ça je pense que Flane à pas mal résumé...
Pour te répondre concrètement sur un point, Gaetz, travailler dans une industrie fait de toi un ouvrier. Et travailler dans le jeu vidéo c'est avant tout être technicien. Et ça n'a rien à voir avec un sacrifice d’intelligence ou quoi que ce soit.
il ont décidé de remettre un peu de créativité et d'intelligence dans leurs jeux - notamment chez Ubi, qui n'a pas les moyens de suivre EA ou Activision dans leurs productions hyper-capitalistiques.
Quel jeu d'Ubi par exemple ?
En tout cas, le rêve de notre chef c'est de dépasser EA et Activision et il nous le repète à chaque année. :oscar:

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Zim » 08 Juil 2011, 12:28

S'ils sont bons, ils connaitront le succès (public ou critique), et auront un jour droit à leur Véritable Histoire (celle de l'émergence de la "scène indépendante" de l'industrie des jeux-vidéo).
:awi:

Je ne crois pas qu'il y ait à hésiter à appeler "clients" des joueurs qui sont des clients, du moment que tu cherches à leur vendre un jeu. Et leur vendre quelque chose nécessite de s'adapter à leurs goûts (qui ne sont pas des goûts "éduqués" si du moins tu cherches à vendre "le plus possible" : le meilleur des vins ferait grimacer celui qui en boit pour la première fois ; sachant que le vin n'est pas non plus la meilleure des boissons, la meilleure seulement selon certains goûts et plusieurs autres facteurs).

Dans une grande structure comme Ubisoft, on est réduit au statut d'ouvrier, dans le sens où la tâche attribuée a bien trop peu d'impact sur la qualité globale du jeu (enfin d'après le témoignage de Magnolia ici présente :nerd:).

On peut considérer que l'ennemi, c'est l'industrie (éventuellement les médias) ; mais il y a quelqu'un d'autre, mais qu'il ne faut pas considérer comme un ennemi ni un "attardé" parce qu'il joue à CoD ou de vieux jeux d'arcade : le client : qui a certains goûts (conscients ou non) qu'il convient de respecter si on veut qu'il débourse.

Et si l'on veut une liberté totale (pas forcément la meilleure solution : moyens plus limités, impossibilité d'en vivre), il y a la voie que suggère trotter : les jeux amateurs, qui ne se soucient pas de l'industrie, qui traitent donc les joueurs seulement comme des joueurs, non comme des clients, et qui peuvent même, puisqu'il ne s'agit pas de gagner d'argent, proposer autre chose que ce que le plus grand nombre veut.

EDIT :
(pas forcément la meilleure solution : moyens plus limités, impossibilité d'en vivre)
J'ajouterais aussi que le jeu risque d'avoir moins d'impact : en tout cas j'ai beau savoir qu'il y a sans doute de bons jeux sur Kongregate et autres, un a priori me fait préférer jouer à des jeux payants (sauf pour les jeux RM, à force de m'intéresser au logiciel).

EDIT2 :
Bref, ce que je veux dire, c'est qu'un studio indépendant ne devrait pas se plaindre de faire de faibles ventes : s'il fait un produit qui diffère des goûts du public, quelle que soit la qualité du jeu, il l'a cherché : d'où mon "savoir dans quelle voie on s'engage", à propos du studio du gars de Blocks that matter qui semble un peu aigri.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar I AM ERROR » 08 Juil 2011, 12:59

les jeux amateurs, qui ne se soucient pas de l'industrie, qui traitent donc les joueurs seulement comme des joueurs, non comme des clients
J'ai rarement vu cela en pratique.
Je dirai que la plupart des devs indy ou vrais amateurs (makers) se soucient bien moins du joueur que l'industrie.
L'industrie veut vendre et donc doit se soucier du joueur un minimum. L'amateur veut souvent juste montrer ce dont il est capable, peut importe l'envie du joueur, "si tu n'aime pas n'y joue pas" en gros.

On le voit chez les makers dans la recherche du ""foul custom" (notez la faute :nerd:), la plupart ne savent même pas créer un jeu mais veulent imiter l'industrie. C'est des fois pareil avec les devs indy qui font des jeux, que j’appellerai "jeux d'auteurs" en rapport avec les films du même nom, qui sont souvent bien chiants à regarder. La différence avec un film et un jeu c'est que le jeu doit susciter un intérêt plus que passif pour être utilisé et que quand c'est chiant ça ne marche pas. Comme les jeux d'industrie, la plupart sont bien merdiques car les délai de livraison sont trop strictes, la plupart des jeux indy ou amateurs sont merdiques car ils sont fait pour le plaisir du développeur plus que pour celui de l'utilisateur final.

Voilà pour la petite parenthèse. :tricot:

on est réduit au statut d'ouvrier, dans le sens où la tâche attribuée a bien trop peu d'impact sur la qualité globale du jeu
C'est plus compliqué, mais j'ai toujours voulu faire simple. En gros, on peut réussir à avoir un impact créatif, plutôt facilement, des fois, mais dans un système comme la création d'un jeu les retours en arrière et les changements de design sont tellement nombreux que la plupart des idées sautent ou se voient modifiées. Beaucoup de gens n'arrivent pas à tenir le coup psychologiquement de voir leurs idées, leurs créations et implications voler en éclat par une simple décision (arbitraire des fois). Le mieux pour rester avec un esprit sain est de tenter de se détacher un maximum et de se soumettre à ce qu'on nous demande de faire (dans les grandes lignes).

Ce qui est plutôt créatif et libre ce sont nos méthodes de travail et je peux dire que j'aime ça. Créer un plan pour pouvoir bien avancer dans la production en connaissant l'éditeur de jeu par exemple et créer des manière de travailler (nomenclature, organisation des fichier, ...) Ca et le travail en équipe c'est la matrice de la plupart des jobs de design dans le milieu. En gros pour savoir faire des jeux pros faut être organisé et sociable, bref, rien d’intelligent ni de créatif là dedans.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar trotter » 08 Juil 2011, 13:13

Je dirai que la plupart des devs indy ou vrais amateurs (makers) se soucient bien moins du joueur que l'industrie.
L'industrie veut vendre et donc doit se soucier du joueur un minimum. L'amateur veut souvent juste montrer ce dont il est capable, peut importe l'envie du joueur, "si tu n'aime pas n'y joue pas" en gros.
Vouloir "montrer ce dont on est capable" n'est pas la seule raison. Pour passer des centaines d'heures à créer un jeu qui sera joué par quelques dizaines de personnes uniquement par vanité, il faudrait être sacrément prétentieux (et en plein délire sur la qualité de son jeu). Si tu penses que c'est ça qui pousse les amateurs, je comprends que tu ne les aimes pas.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar I AM ERROR » 08 Juil 2011, 13:29

Tu prends la chose à l'envers : je ne les aime pas car j'ai compris avec le temps qu'ils ne valaient rien.
sacrément prétentieux
C'est pourtant ce qu'il en ressort majoritairement.
Parce que si leur but est réellement de donner du plaisir au joueur, alors, dans ce cas, la plupart sont vraiment mauvais, tout bêtement.

Forcement que moi aussi, au départ, j'ai cru que les amateurs étaient les mieux placés pour livrer des jeux excellents (techniquement je le pense toujours plus ou moins) mais la réalité m'a rattrapée avec le temps et la majorité de choses que j'ai vu sont des wannabe prétentieux qui veulent juste impressionner la galerie.

Avatar de l’utilisateur
Dastrem
Esquive tous marteaux
Messages : 500
Inscription : 26 Mars 2011, 20:53

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Dastrem » 08 Juil 2011, 13:32

Ah, parce que tu pense détenir la vérité ultime rien que parce que tu travailles dans le secteur du jeux vidéo ?
Descend de ton petit nuage s'il te plaît, il y a beaucoup de jeux amateur qui valent le coup, et bien plus que tu ne le crois.

Edit : Je pense plutot que tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles, je doute que tu ai autant de temps libre devant toi pour tester des tonnes de jeux flash et de jeux amateurs RM, hors, comment peux-tu dire que la plupart sont mauvais quand tu as jouer très peu à ce genre de jeu ?

Edit 2 : Ne fait pas la même erreur que j'ai fait, en gros de ne jamais jouer à des jeux indé ou flash ou RM, et de toujours me dire que le 4/5ieme est de la merde, et que rien ne valait le coup.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar trotter » 08 Juil 2011, 13:45

Parce que si leur but est réellement de donner du plaisir au joueur, alors, dans ce cas, la plupart sont vraiment mauvais, tout bêtement.
Ca peut être un autre but que ces deux là. Oui-oui et le chien qui saute n'est pas né principalement ni de la vanité de Zim ni de son envie de faire plaisir au joueur.
Je crois qu'il cherchait d'abord à faire passer un message, à exprimer quelque chose de personnel.

Si je suis sur une île déserte, crois-moi que je vais continuer à dessiner, écrire, faire de la musique (et des jeux vidéo si possible). Même sans public.

(Il faudrait peut être un topic avec les meilleurs jeux amateurs en fait.)

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Zim » 08 Juil 2011, 13:56

Hmm... Je ne souhaite pas être impliqué, d'autant que, aussi bien dans Oui-Oui et le Chien qui Saute (qui n'est pas un jeu) et Le Trésor des âmes damnées, il y a beaucoup de choses à reprendre, qui concernent justement le souci du public (répartition des textes dans l'un, amélioration du feed-back visuel dans l'autre). :x
(Il faudrait peut être un topic avec les meilleurs jeux amateurs en fait.)
Oui, pour l'instant le plus approchant est "Votre jeu-vidéo amateur du moment".

Sinon ben... Dastrem a raison d'après moi quand il dit :
Edit : Je pense plutot que tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles, je doute que tu ai autant de temps libre devant toi pour tester des tonnes de jeux flash et de jeux amateurs RM, hors, comment peux-tu dire que la plupart sont mauvais quand tu as jouer très peu à ce genre de jeu ?

Edit 2 : Ne fait pas la même erreur que j'ai fait, en gros de ne jamais jouer à des jeux indé ou flash ou RM, et de toujours me dire que le 4/5ieme est de la merde, et que rien ne valait le coup.
Enfin on en a déjà parlé, Magnolia. ^^

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Gaetz » 08 Juil 2011, 13:57

C'est plutôt aux devs de comprendre leurs clients.
Enfin aux éditeurs ou chef de projet... les devs type ouvriers ne peuvent pas vraiment grand chose.

Pour te répondre concrètement sur un point, Gaetz, travailler dans une industrie fait de toi un ouvrier. Et travailler dans le jeu vidéo c'est avant tout être technicien.
Oui mais justement. D'une part ça semble différent d'être un indépendant - si tu te considères comme un ouvrier tu es mort, parce que tu ne sers à rien et que tu n'auras aucune place sur le marché. D'autre part, on peut se demander si l'organisation de l'industrie du jeu vidéo, qui mène la majorité de ses employés à se considérer comme des ouvriers, est optimale. Il me semble que c'est un gros gaspillage, ne serait-ce qu'en terme de créativité.
Quel jeu d'Ubi par exemple ?
A Ubi Montpellier, ils essayent de faire des jeux plus petits - Rayman Origin, From Dust - avec des méthodes plus souples. J'ai lu une interview de Ancel où il disait travailler dans une maison particulière avec son équipe, pour retrouver un sentiment d'humanité. Chahi disait que c'était important que l'équipe de From Dust ne soit pas trop importante pour garder une dimension créative au boulot - même si c'était visiblement pas suffisant pour les deux gars de Swing swing submarine.

Et puis Assassin's creed 2 est quand même beaucoup plus intelligent que CoD : y'a de la culture dedans, les gens d'Ubi Annecy ont réadapté un système de jeu venu du murder game (et exploité par certains jeux indés) pour le multi de Brotherhood.

Par ailleurs, j'ai entendu des rumeurs comme quoi les gros cadres d'Ubi seraient licenciés et remplacés par des plus jeunes en ce moment. En plus d'une préparation à des résultats pas tip-top (économie sur les gros salaires pour éviter des résultats trop justes et un effondrement boursier qui aggraverait les choses), ça ressemble à un changement de stratégie. Après c'est peut-être qu'en France ?
Bref, ce que je veux dire, c'est qu'un studio indépendant ne devrait pas se plaindre de faire de faibles ventes : s'il fait un produit qui diffère des goûts du public, quelle que soit la qualité du jeu, il l'a cherché : d'où mon "savoir dans quelle voie on s'engage", à propos du studio du gars de Blocks that matter qui semble un peu aigri.
J'ai pas l'impression qu'ils se soient plaint quelque part. Ils se sont juste moqué des "historiens" du jeu vidéo, qui se multiplient en ce moment et sont souvent plus fétichistes qu'analystes. Pourquoi dis-tu qu'ils sont aigris ?
On peut considérer que l'ennemi, c'est l'industrie (éventuellement les médias) ; mais il y a quelqu'un d'autre, mais qu'il ne faut pas considérer comme un ennemi ni un "attardé" parce qu'il joue à CoD ou de vieux jeux d'arcade : le client : qui a certains goûts (conscients ou non) qu'il convient de respecter si on veut qu'il débourse.
Pourquoi veux-tu qu'il y ait un ennemi ? Dire "il faut faire les meilleurs jeux possibles pour les joueurs", c'est pas nécessairement considérer que le joueur est un attardé, ou considérer que les plaisirs simples des joueurs (CoD ou les jeux d'arcade) n'ont pas le droit d'exister. Un peu de nuance. (C'est moi qui dit ça ^^)

Si les devs quittent les gros studios et se lancent en indés, c'est principalement parce qu'ils ne peuvent pas faire le meilleur jeu possible pour les joueurs dans l'industrie telle qu'elle est organisée aujourd'hui, et que ça les embête.

Il est très important de distinguer joueur et client, ne serait-ce que pour éviter les politiques commerciales racoleuses et aliénantes (= qui transforment les devs en ouvriers). Le joueur peut être la petite-fille du client, la copine du client, ou l'ami du client qui a emprunté le jeu, l'achètera ou le conseillera à quelqu'un. Ca peut-être un joueur qui a acheté le jeu d'occasion et ne rapporte rien à l'éditeur, encore moins au dev. Ca peut-être un pirate qui achètera des jeux quand il aura des sous, ou peut-être pas. Ou un journaliste qui recommandera le jeu à des milliers de personnes.

Pour un client, il y a beaucoup de joueurs, et beaucoup de joueurs contents, ce sont éventuellement beaucoup de clients futurs.

On peut vendre par camion des jeux DS pourris que des clients qui n'y connaissent rien achèteront à leurs petit-enfants joueurs. Sauf qu'au bout de quelques années ça se sait, ça crée une "crise" du jeu vidéo et ça met pleins de devs, qui se sont déjà fait chier à créer les jeux pourris comme "ouvrier", au chômage. Enfin, ça crée une crise sauf pour Nintendo, puisque les petits enfants qui en avaient marre des jeux pourris ne demandent plus que des jeux big N.
Ce qui est plutôt créatif et libre ce sont nos méthodes de travail et je peux dire que j'aime ça. Créer un plan pour pouvoir bien avancer dans la production en connaissant l'éditeur de jeu par exemple et créer des manière de travailler (nomenclature, organisation des fichier, ...)
Ca c'est tout sauf du travail d'ouvrier ;)

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar trotter » 08 Juil 2011, 14:05

Hmm... Je ne souhaite pas être impliqué, d'autant que, aussi bien dans Oui-Oui et le Chien qui Saute (qui n'est pas un jeu) et Le Trésor des âmes damnées, il y a beaucoup de choses à reprendre, qui concernent justement le souci du public.
Evidemment, pareil pour mes jeux j'écoute les testeurs, ya pas une seule raison qui façonne le jeu, yen a plusieurs. Il y a certainement aussi une part de vanité mais de là à dire que c'est la base, vu la masse de travail que faire un jeu représente, consacrer autant de temps pour son ego faudrait voir un psy (et ça supposerait qu'on ait envie de montrer tout ce qu'on créé et qu'on ne puisse pas créer sans public -ce qui est faux, on a tous déjà chantonné tout seul ou fait des choses qu'on ne peut pas montrer car trop personnel).

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Jeux vidéo : discussion générale

Messagepar Zim » 08 Juil 2011, 14:10

J'ai pas l'impression qu'ils se soient plaint quelque part. Ils se sont juste moqué des "historiens" du jeu vidéo, qui se multiplient en ce moment et sont souvent plus fétichistes qu'analystes. Pourquoi dis-tu qu'ils sont aigris ?
Parce que je ne comprenais pas l'attaque (humoristique ou non, peu importe) envers Florent Gorge, qui me semble plus analyste que fétichiste (sachant que tu suggérais toi-même que l'auteur du billet trouvait désolant qu'on s'attarde autant sur de vieux jeux quand il y en a de récents tout aussi valables, et qui mériteraient leur Véritable Histoire) : mais peut-être la critique porte-t-elle sur les émules de Florent Gorge, mais j'ignorais qu'ils se multipliaient, et dans ce cas, je comprends mieux les motivations derrière cette fausse interview.
Pourquoi veux-tu qu'il y ait un ennemi ? Dire "il faut faire les meilleurs jeux possibles pour les joueurs", c'est pas nécessairement considérer que le joueur est un attardé, ou considérer que les plaisirs simples des joueurs (CoD ou les jeux d'arcade) n'ont pas le droit d'exister. Un peu de nuance. (C'est moi qui dit ça ^^)
Je ne le veux pas ! Je croyais, à tort, que tu percevais de cette manière l'industrie, je m'excuse d'avoir manqué de nuance. :)
Pour un client, il y a beaucoup de joueurs, et beaucoup de joueurs contents, ce sont éventuellement beaucoup de clients futurs.
Je vois, mais dans les faits, pour convertir un joueur en client futur, encore faut-il que le produit futur soit du genre qu'il veuille acheter, ce qui revient au final au même (cela je comprends l'idée, donner à goûter à un jeu différent - qu'on n'achèterait pas - pour apprendre à l'apprécier, puis acheter des jeux soit du même genre, soit de la même boite à même de renouveler ce genre de conversion).


Revenir vers « Actualité/Débats »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron