Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Avatar de l’utilisateur
Lothindil
A sauté un trou
Messages : 44
Inscription : 13 Sep 2012, 08:28
Contact :

Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar Lothindil » 27 Nov 2012, 14:10

Juste pour lancer la polémique, ou la lancer ^^

http://www.lepoint.fr/societe/jeux-vide ... 002_23.php

Avatar de l’utilisateur
Lyonsbanner
Dompteur de lions
Messages : 267
Inscription : 21 Juin 2012, 22:29
Localisation : France, Isère, Temple des montagnes

Re: Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar Lyonsbanner » 27 Nov 2012, 19:08

Encore un article qui prétexte qu'il n'y a que les jeux vidéos qui rendent violents.

Alors qu'en fait, il a existé bien d'autres choses choses qui ont fait bien plus de victimes :
- L'épisode de pokémon N°38 a été censuré car il les images provoquaient des crises épilepsies.
- Un simple roman (La guerre des mondes) récité à la radio par Orson Welles qui a provoqué un vent de panique hallucinant.

Moi à l'époque, il y avait un film qui avait déclenché des bagarres à la récré, c'était Ninja Kid.


C'est vrai que les meilleurs ventes en jeux vidéos ce sont les jeux de tirs et les jeux de stratégies. Sans doute parce que c'est meilleurs qu'au cinéma dans les films d'actions où un tas de trucs explose, car dans un jeu, le joueur est au cœur de l'action.

Pour en savoir un peu plus sur l'addiction aux jeux vidéos, il y a cette article de Yann Leroux.

J'aurai beaucoup à dire à ce sujet. (Mais là, pas tout de suite :miam:)
Votre signature ici.

Avatar de l’utilisateur
Azaki
Esquive tous marteaux
Messages : 520
Inscription : 09 Avr 2011, 15:29

Re: Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar Azaki » 28 Nov 2012, 08:15

Si ça se trouve à force de jouer à pokémon je risque d'entendre une voix qui me dira de faire bouffer un CD à mon chat afin qu'il puisse cracher du feu. :fufu:

Je n'ai même pas fini l'article, le ton qu'emprunte la chroniqueuse/journaliste/autre m'est insupportable. Je n'y sens aucune objectivité, simplement un dégoût pour le secteur vidéoludique, alors que ça doit également avoir des vertus, non ?

Avatar de l’utilisateur
Lothindil
A sauté un trou
Messages : 44
Inscription : 13 Sep 2012, 08:28
Contact :

Re: Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar Lothindil » 28 Nov 2012, 12:41

Je vais quand même apporter un peu de mon cursus de psycho à l'article.

Les jeux violents rendent-ils violents ? Oui, malheureusement. Des études récentes en neuropsychologie ont fait un test simple. On fait passer au sujet un test d'agressivité. Ensuite on le laisse jouer durant deux heures à un jeu vidéo. On refait passer un test d'agressivité. Un troisième test est passé 3 semaines plus tard.
Bien sûr, trois groupes étaient prévus :
- Groupe 1 : jeux violent à la première personne (Call of duty en l'occurrence)
- Groupe 2 : jeux de sport (type mario kart)
- Groupe 3 : jeux de réflexion (type bejeweld)

Les résultats étaient assez éloquents, vu que les sujets du premier groupe voient leur coefficient d'agressivité monter significativement, là où ce n'est pas le cas pour les joueurs des 2 autres groupes.
Cependant, cette augmentation est à court terme, vu que trois semaines plus tard, les résultats des trois groupes est similaires au premier test, du moins chez la majorité des sujets.

Et c'est là où l'étude devient plus complexe et plus intéressante, c'est que 3 semaines après, environ 20% de personnes du groupe 1 avait un niveau d'agressivité qui avait diminué par rapport au test 2, mais sans être revenu au niveau du test1.

D'autres études ont été faites en étudiant les réactions du cerveau à court et à long terme de joueur jouant à Call of duty. Les résultats sont à nouveau éloquents : augmentation de téstostérone chez les sujets jouant souvent (plus de 3 heures par semaine). Ca ne se révèle pas chez des sujets jouant à Assassin's Creed.


La question est "pourquoi" ? Call of Duty cumule une série de critères :
- jeu à la première personne
- jeu réaliste (tant dans l'ambiance que dans les situations ou les technologies)
- Jeu se passant à l'époque moderne dans notre monde.

Ces critères créent un phénomène d'immersion totale qui conduit les gens à devenir le héros durant la partie. Cependant, chez les personnes fragiles (traumatismes, enfants, personnes souffrant de troubles mentaux même légers, personnes endoctrinées/manipulées), cette immersion peut devenir durable...

Cette immersion devient dangereuse avec certaines autres caractéristiques gameplay de CoD :
- le héros est un "héros" (dans le sens où c'est pas juste un pecnot)
- sentiment d'invincibilité (la mort n'est que très peu pénalisante et une blessure n'agit qu'à court terme, vu qu'il suffit de se planquer quelques secondes pour être en pleine forme).

La personne qui deviendrait le héros du jeu (immersion totale durable, jusqu'à confondre sa réalité et celle du héros) prendrait pour lui aussi ces caractéristiques...

C'est en fait ce morceau-là que les journalistes (et pas que celle-là d'ailleurs) oublient de signaler. C'est que cette violence, qui peut pousser à un passage l'acte, ne se retrouve que dans certaines conditions :
- immersion totale (jeu à l'époque moderne, dans notre monde, réaliste, à la première personne)
- Personnes fragilisées
- sentiment d'invincibilité.


Voilà, si ça peut faire avancer par rapport à la "violence du jeu" :p

Avatar de l’utilisateur
Lyonsbanner
Dompteur de lions
Messages : 267
Inscription : 21 Juin 2012, 22:29
Localisation : France, Isère, Temple des montagnes

Re: Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar Lyonsbanner » 28 Nov 2012, 13:59

On peut dire que je suis bien content de ne pas jouer à CoD :)

Cependant, à mon avis, je crois que les "vraies" raisons qui poussent les joueurs à devenir violent, c'est l'esprit de compétition et la rencontre avec soi-même (gné ? :shock: ).


De temps en temps, je joue à StarCraft 2 ou à League of Legend. Sachant que j'ai finis la campagne du premier jeu depuis belle lurette, il ne me reste plus que le mode multijoueur. Ces jeux ont adoptés un système de ranking où la performance est basé sur le scoring (En gros, plus tu gagnes, plus tu dois taper fort contre des mecs encore plus forts). Ce système fait en sorte que le joueur puisse jouer contre des adversaires qui sont au même niveau que lui.
:boxe:

Au début, si le joueur est habitué aux jeux, il se sent puissant face à des joueurs qui s'y connaissent moins. Mais après, comme le système tente de rééquilibrer la difficulté entre les joueurs, chaque joueur à au mieux 50% de chance de gagner. Et là, le sentiment de puissance diminue drastiquement. (Frustration n°1)

Si le joueur ne connait rien au jeu ou s'y connait un petit peu, il va tomber sur des adversaires qui ne vont lui pas lui faire de cadeau. Même avec le rééquilibrage, il va peut-être perdre moins souvent, mais ses chances n'augmenterons pas pour autant. (Frustration n°2)

Et malgré tout, que le joueur joue bien ou pas, perdre une partie contre une personne de son propre niveau mène à la (Frustration n°3).
Moi par exemple, je dois me forcer à arrêter de jouer si je perds trois parties d'affilés. (Et encore, je suis quelqu'un de calme :vice: ).


Dans CoD, le fait de devoir respirer 5 secondes pour récupérer d'une blessure fatale est franchement mal conçu à mon avis. Même si ça offre un sentiment "d'invincibilité" au joueur, ben... faut pas oublier que les autres joueurs du camp adverse l'ont aussi. "Quand deux forces égales s'opposent, ils s'annulent !". Donc au final, cette "invincibilité" ou même cette "surpuissance" est absurde.


Ces trois jeux, on les retrouve dans l'eSport. Et qui dit sport dit compétition.
Alors, je ne m'intéresse pas particulièrement au sport, mais quand je vois ce qui a précédé le carton rouge de Zidane, ou ces maillots jaunes qui ont été disqualifié lors d'un contrôle, ou encore ce qui s'est passé après un passage des Hooligans...
Moi je persiste à dire que la violence ne vient pas uniquement des jeux vidéos.


Mario Kart à beau être un jeu de sport qui entre dans une certaine compétition, c'est effectivement peut-être parce que le jeu est moins sérieux que Call of Duty, mais en même temps, une partie de Kart (trois tours de circuits) dure bien moins longtemps, laissant le temps aux joueurs de décompresser un peu et surtout, il n'y pas de victimes et l'ambiance montre bien "qu'on est là pour s'amuser".
Votre signature ici.

Avatar de l’utilisateur
tampaxor
Sauteur timide
Messages : 11
Inscription : 20 Août 2011, 16:43

Re: Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar tampaxor » 01 Déc 2012, 14:25

Faut aussi se dire que si la personne a un problème au départ, le jeu vidéo - par exemple - est un outil qui ne va pas forcément l'aider. L'inconvénient, c'est que même si on peut techniquement arrêter de jouer, on ne le fera pas. C'est la magie de l'écran.

un peu comme quand vous allez au cinéma. Normalement, si le film vous fait peur/est trop violent/ne vous plaît pas/autre, vous sortez de la salle. Mais combien le feront ? On peut toujours fermer le syeux, mais ça atténue juste.

Ce que je veux dire, c'est qu'en dehors de l'éducation que l'on peut avoir vis à vis de ce média, chaque personne aura un ressenti différent. Il y a malheureusement des gens incapables de différencier réalité et fiction, mais ce n'est pas à cause des jeux vidéos, ces derniers étant plus un des outils facilitant les délires et autres joyeusetés.

Avatar de l’utilisateur
Blizzard
Dompteur de lions
Messages : 229
Inscription : 09 Juil 2011, 18:58

Re: Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar Blizzard » 02 Déc 2012, 04:23

Lyonsbanner → À propos de Yann Leroux… Il a fait un blog aussi, que j'avais consulté à l'époque -il y a 3 ans si je me souviens bien- pour avoir plus d'informations, trouver des arguments et mieux comprendre sa manière de penser.
Tu peux le trouver ici :
http://www.psyetgeek.com/

C'est d'ailleurs amusant de voir qu'il a répondu à l'article dont Lothindil a posté le lien :
http://www.psyetgeek.com/fact-checking- ... videacuteo

Avatar de l’utilisateur
Fawzi Allouache
Maître des caves
Messages : 146
Inscription : 01 Avr 2011, 16:33

Re: Article "Jeux vidéo : permis de tuer"

Messagepar Fawzi Allouache » 02 Déc 2012, 19:50

Pas que je veuille stopper le débat mais les articles dénonçant la violence contagieuse du jeu-vidéo est juste là pour faire du buzz et du click. Ca marche à tous les coups et ils s'en mettent plein les poches. Il n'y a qu'à voir les sources dans l'article.

Sinon ce que je pense des effets du jeu-vidéo. Je pense que ca a autant d'effet que des milliards d'activités en ce monde qui peuvent être autant nocives que bénéfiques sur certains individus à certains moments. Le fait de pointer le jeu-vidéo permet de toucher un maximum de lecteurs.


Revenir vers « Actualité/Débats »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron