Phrase du jour

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 06 Avr 2011, 00:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Phrase du jour

Messagepar Kyalie » 22 Août 2011, 20:56

Faut pas croire, mais mêmes les gens avec un boulo et des enfants ont du temps pour leurs loisirs en général. Si ce temps ils veulent l'utiliser pour autre chose qu'un jeu c'est que le jeu n'est pas assez bon (ou qu'ils le considèrent pas assez bon) bien souvent.
Sauf que les jeux de 20h et plus, c'est pas du multi, c'est du solo. Or, quand t'as une famille tu privilégies les divertissements que tu peux partager en famille ; mon père joue bien plus souvent au tennis qu'il ne joue à Civilization IV, alors qu'il lui arrive de passer des nuits dessus - en semaine, ce qui n'est pas 'raisonnable' quand tu bosses.
Et un film, ça demande moins d'investissement qu'un jeu : un film ça peut se mater du coin de l'oeil en faisant du repassage, et ça tient en moyenne 2h.
Comparer le jeu de plus de 20h à un roman paraît déjà beaucoup plus logique : ça demande de la concentration donc de l'investissement, c'est long (un bouquin de 350pg peut se lire en 7h), ça se fait seul ; je sais qu'à l'image des jeux vidéo je lis beaucoup moins depuis que je travaille et que j'ai moins de temps de transport, tout comme il m'arrive de passer des soirées et des week-end sur un bouquin, pour finalement devoir le laisser de côté un certain temps.

Quant au reste, il n'est absolument pas question d'avoir l'impression de perdre son temps, mais d'avoir du temps à la base ; de manière générale, après coup, je considère toujours le divertissement pur et dur comme une perte de temps.

Blizzard> concernant Ôkami, j'ai eu cette impression sur le moment, mais finalement je trouve cette dernière partie vraiment réussie et je ne l'enlèverais pour rien au monde.
Et dissocier rythme et amusement me paraît paradoxal : si le rythme est mauvais, alors le jeu devient ennuyeux.

(HS : Magnolia "malgré que" c'est pas français ! J'ai déjà fait une crise d'urticaire l'autre jour en voyant le terme dans un article de l'AFP...)

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Phrase du jour

Messagepar Zim » 22 Août 2011, 21:24

(HS : "malgré que" est français ! On en trouve de multiples occurrences chez l’écrivain français par excellence, Proust. L’Académie française elle-même le reconnaît, bien qu'elle en déconseille l'utilisation... mais sans véritable argument.
Malgré que s’emploie bien dans la langue soutenue, mais seulement avec le verbe avoir conjugué au subjonctif. Malgré que j’en aie, quelque mauvais gré, si mauvais gré que j’en aie ; en dépit de moi, de ma volonté : Je reconnais les mérites de mon rival, malgré que j’en aie ; Malgré qu’il en ait, nous savons son secret ; Elle ne put cacher son dépit, malgré qu’elle en eût.

En revanche, encore que de nombreux écrivains aient utilisé la locution conjonctive Malgré que dans le sens de Bien que, quoique, il est recommandé d’éviter cet emploi.
)

Magnolia : outre les obligations matérielles, tu peux préférer rencontrer des gens, ou créer des trucs... Certains n'y passent pas de temps non pas parce que c'est un mauvais divertissement, mais parce qu'elles ne veulent pas perdre du temps à se divertir, même si c'était un divertissement d'excellente qualité (on ne voit pas le temps passer)... Et moi-même, si je ne cherchais qu'à jouer, pas à mieux comprendre la création de jeux, je jouerais beaucoup moins. Perséphone explique ça quand elle dit que rétrospectivement, elle considère que c'est une perte de temps. Ça divertit, mais on peut préférer faire autre chose que se diverti, faire des choses qui nous paraissent essentielles (même pour toi, jouer n'est pas essentiel, ça n'est... qu'un divertissement).

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Phrase du jour

Messagepar I AM ERROR » 22 Août 2011, 21:30

Ce que j'essai (arg) de faire comprendre c'est que n'importe quelle activité de passe-temps revient au même, on fait passer avant d'autres celles qui a le plus d'importance pour nous. Si tu as plus envie de lire un livre, voir un ami que de faire autre chose c'est que tu considère ça mieux, c'est aussi simple que ça.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Phrase du jour

Messagepar Zim » 22 Août 2011, 21:39

Mais certaines activités ne sont pas des "passent-temps", même si elles divertissent et qu'elles font passer le temps ! A moins d'avoir un point du vue amalrichien sur la chose (rien n'a d'importance, faisons des choses pour ne pas rien faire en attendant la fin).
Enfin c'est un sujet compliqué (qu'est-ce qu'un divertissement, de quoi se divertit-on, pourquoi, un divertissement est-il meilleur qu'un autre, etc.).

Ce que je voulais dire, en réponse à ton premier message, c'est que dans ces cas, la qualité des jeux n'y changera rien. Sauf si c'étaient des jeux-vidéo hyper-ciblés qui ne ressembleraient plus à des jeux-vidéo, et encore il faudrait vaincre les préjugés des potentiels joueurs... Du point de vue développeur, il y aurait plus lucratif que de produire de tels produits, et ces potentiels joueurs n'en ressentent pas le moindre besoin. Ces personnes ont autre chose à faire que de "passer le temps", et cela, sans même considérer les soucis matériels.

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 06 Avr 2011, 00:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Phrase du jour

Messagepar Kyalie » 22 Août 2011, 21:45

Zim> Ben si tu trouves autre chose qu'un "malgré qu'il en ait" et déclinaisons je te croirai, parce que cette expression-là joue sur l'étymologie du mot 'malgré' et ça veut dire "même si ça m'emmerde" ; jamais vu d'autre utilisation.

Magnolia> mais y a plein de choses qui entrent en compte dans ton "c'est mieux" ; c'est mieux d'aller boire un pot avec un pote parce que tu l'as pas vu depuis longtemps et que c'est ta seule occasion ; c'est mieux de lire tel livre parce que t'as promis à quelqu'un de le lire ou parce que t'as un long trajet à faire que le jeu auquel tu joues n'est pas sur portable, ou parce que tu sais que jouer 20min à ton jeu ne te permettra pas d'atteindre le prochain point de sauvegarde, ou parce qu'aujourd'hui t'as tout simplement envie d'autre chose, etc, etc...

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Phrase du jour

Messagepar Zim » 22 Août 2011, 21:48

Justin, malgré qu'il fût peu physionomiste, demeura frappé par la ressemblance qu'accusait son visage avec celui de M. Rasselène (Aymé)
Même il faisait déjà presque chaud, malgré qu'à ces hauteurs les matinées ordinairement soient assez fraîches (Ramuz)
Malgré que le soir fût d'une tiédeur extrême (Mauriac)
Malgré que me le conseillât la prudence (Gide)
Malgré qu'il fût sévèrement jugé par les bourgeoises de la petite ville, ce constant souci de toilette n'alla jamais jusqu'à la faire suspecter de légèreté (Vidalie)
Malgré que je fusse mal satisfait de mon arrestation, il y mit de la courtoisie (Vigny)
Malgré qu'il n'entrât guère en ma chambre, j'entendais souvent, la nuit, un bruit furtif qui venait jusqu'à ma porte (Maupassant)
Malgré qu'on fût au déclin de la saison (A. Daudet)
Malgré qu'une partie de moi-même résistât (Barrés)
Malgré que je ne le puisse imaginer (A. France)
Malgré qu'il eût vingt ans de plus que moi (Gide)
Jamais Noé ne put si bien voir le monde que de l'arche, malgré qu'elle fût close et qu'il fît nuit sur la terre (Proust)
Malgré qu'il ait obtenu tous les prix de sa classe (Fr. Mauriac)
Elle vit Jacques d'un mauvais œil, malgré que de son côté elle trompât Lazare avec un peintre (Cocteau)
Malgré que le soir tombe (J. Romains)
La camionnette, malgré qu'on eût chaîné les pneus, ne se risque plus guère à franchir les rampes glacées (Gracq)
Je valide ces auteurs ! (J'ai tapé sur google "proust malgré".)

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Phrase du jour

Messagepar I AM ERROR » 22 Août 2011, 21:57

Mais certaines activités ne sont pas des "passent-temps"
Oui, mais je ne les comptais pas... il y a les obligations et les options. Dans les options on fait souvent passer ce qui a le plus d'importance pour nous au final.

Avatar de l’utilisateur
Blizzard
Dompteur de lions
Messages : 229
Inscription : 09 Juil 2011, 20:58

Re: Phrase du jour

Messagepar Blizzard » 22 Août 2011, 22:08

Et un film, ça demande moins d'investissement qu'un jeu : un film ça peut se mater du coin de l'oeil en faisant du repassage, et ça tient en moyenne 2h.
Comparer le jeu de plus de 20h à un roman paraît déjà beaucoup plus logique : ça demande de la concentration donc de l'investissement, c'est long (un bouquin de 350pg peut se lire en 7h), ça se fait seul ; je sais qu'à l'image des jeux vidéo je lis beaucoup moins depuis que je travaille et que j'ai moins de temps de transport, tout comme il m'arrive de passer des soirées et des week-end sur un bouquin, pour finalement devoir le laisser de côté un certain temps.
On peut voir TOUTES les oeuvres d'art de deux façons, toujours. Consommer l'oeuvre, mettre toute son attention et vraiment apprécier l'oeuvre. Consommer nécessite moins d'attention, mais amène souvent à une compréhension moindre et à moins de plaisir.
Le jeu vidéo peut se consommer (jouer en passe-temps), mais pas seulement, on peut aussi jouer avec passion. Dans un cas, ça permet de ne pas sentir le temps passer trop lentement ; dans l'autre, on aimerait qu'il passe plus vite.
Le cinéma à la télévision, majoritairement, se consomme (peu de gens vont éteindre la lumière et se fixer devant un film, ils vont souvent regarder le film du coin de l'oeil en faisant autre chose). C'est l'un des grands points positifs de la salle de cinéma : apprécier le film à sa juste valeur, être "dans l'ambiance". De même pour la lecture, on peut lire rapidement et en diagonale quelques pages, ou se poser et prendre le temps de comprendre l'auteur, le livre, de comprendre chacun des mots.
Quant au reste, il n'est absolument pas question d'avoir l'impression de perdre son temps, mais d'avoir du temps à la base ; de manière générale, après coup, je considère toujours le divertissement pur et dur comme une perte de temps.
Absolument d'accord. Ca rejoint mon argumentation sur la consommation.
Après, il convient de savoir ce que tu entends par "divertissement pur et dur", même si je pense savoir...
:)
Blizzard> concernant Ôkami, j'ai eu cette impression sur le moment, mais finalement je trouve cette dernière partie vraiment réussie et je ne l'enlèverais pour rien au monde.
Et dissocier rythme et amusement me paraît paradoxal : si le rythme est mauvais, alors le jeu devient ennuyeux.
Il n'aurait pas fallu nécessairement supprimer la dernière partie. Je pense plutôt qu'il aurait fallu lui ajouter du rythme, ainsi que mieux la lier au reste du jeu... Amputer Ôkami d'une de ses parties, on peut clairement penser que ça aurait été dommage... L'affiner encore plus qu'il ne l'est déjà, par contre, aurait été un plus.
Pour la deuxième phrase, il ne faut pas penser par la négative. Tu ne fais la réflexion que dans un sens. Rythme mauvais, et le jeu devient ennuyeux, évidemment. Mais un bon rythme n'implique pas forcément un jeu "amusant", divertissant. Certains jeux ont une ambition beaucoup proche du poétique que du divertissant. Je pense à Shadow of the Colossus, par exemple, très lyrique dans ses traits, et pas seulement épique. Pas si divertissant que ça quand on voit la grandeur de sa "plaine". De plus, l'ennui n'est pas forcément dû à un manque de rythme, et un jeu peut être divertissant mais ne pas avoir un bon rythme. En bref, trop de failles pour mettre les deux ensembles. Je lie le rythme à la qualité, mais pas à la capacité à divertir.


Edit : Oh putain... Vous avez posté du message... Je lis tout ça...

Avatar de l’utilisateur
Blizzard
Dompteur de lions
Messages : 229
Inscription : 09 Juil 2011, 20:58

Re: Phrase du jour

Messagepar Blizzard » 22 Août 2011, 22:20

Ce que j'essai (arg) de faire comprendre c'est que n'importe quelle activité de passe-temps revient au même, on fait passer avant d'autres celles qui a le plus d'importance pour nous. Si tu as plus envie de lire un livre, voir un ami que de faire autre chose c'est que tu considère ça mieux, c'est aussi simple que ça.
Pas forcément. Tu peux préférer jouer, mais savoir que la politique internationale, c'est plus important qu'un jeu vidéo...
Être passionné est plus lié à un sentiment ; connaître l'importance des choses est plus lié à la raison, à la logique. L'un touche plus au subjectif ; l'autre à l'objectif.
Mais certaines activités ne sont pas des "passent-temps", même si elles divertissent et qu'elles font passer le temps ! A moins d'avoir un point du vue amalrichien sur la chose (rien n'a d'importance, faisons des choses pour ne pas rien faire en attendant la fin).
Parfaitement d'accord avec toi. J'ajouterai néanmoins une petite nuance : "ne sont pas QUE des "passe-temps"". Ils peuvent être considérés comme passe-temps, au même titre que le cinéma et la littérature. Mais il y a aussi une façon plus "contemplative" de les considérer. Autrement dit, les avoir "dans les tripes".

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Phrase du jour

Messagepar Zim » 22 Août 2011, 22:40

Mais certaines activités ne sont pas des "passent-temps"
Oui, mais je ne les comptais pas... il y a les obligations et les options. Dans les options on fait souvent passer ce qui a le plus d'importance pour nous au final.
Tu as mal compris je crois... Je reprends pas à pas.
- Un divertissement nous occupe dans un temps de divertissement. Se divertir, c'est se détourner (d'une tâche). Parfois on s'en détourne volontairement (quand la tâche dont on se détourne devient trop pénible), ou parce qu'on en est détourné (on ne peut pas, par contrainte physique, mentale, sociale ou autre y passer du temps). Parfois aussi, on se divertit d'une absence fondamentale de tâche (on ne se détourne pas d'une tâche, mais d'une absence de tâche).
- Cette ou ces tâches qui nous occupent quand on ne se divertit pas sont des tâches imposées de l'extérieur (involontaires) : nécessité de vivre, et pour vivre, nécessité d'avoir de l'argent, donc de travailler. C'est une contrainte. D'autres tâches sont imposées par soi-même, qu'on pourrait ne pas s'imposer (non-contraints) : c'est une obligation.
- Cette obligation, d'un point de vue extérieure, peut être perçue comme un divertissement... Mais de quoi se divertit-on ? D'une contrainte, ou d'une obligation : si mon obligation est de créer le meilleur jeu-vidéo du monde, alors lire des livres, jouer aux jeux-vidéo, je pourrais les considérer comme des divertissements, et considérer n'avoir pas le temps ni le besoin de me divertir de la tâche que je m'impose. D'autres au contraire, se font une tâche de jouer aux jeux-vidéo.
=> Jouer aux jeux-vidéo peut être une obligation (ou au service d'une obligation : analyser d'autres jeux-vidéo pour en faire : c'est personnellement mon rapport majeur aux jeux-vidéo). Ou bien ça ne peut être qu'un divertissement (en attendant de retourner au boulot, pour se reposer du boulot, en attendant de retourner à sa création de jeu-vidéo, pour s'en reposer : c'est aussi mon cas parfois, mais rarement : je préfère alors lire des bds, regarder des films, et surtout me promener, manger/cuisiner, m'occuper de mes amours...).
=> Quelle que soit la qualité du jeu-vidéo, certaines personnes n'ont pas le temps, ou n'ont pas de temps à consacrer au divertissement (ce qui les détourne de ce qui leur importe). Parfois elles peuvent se prendre au jeu, avoir l'impression que ça leur importe si le jeu est vraiment bon, mais, pour répéter ce qu'a dit Kyalie, rétrospectivement, c'est une perte de temps : on a eu l'illusion que ça nous importait, ou plutôt ça nous a importé seulement le temps du jeu... Autrement dit, c'est une importance qui n'a pas beaucoup d'importance sur la durée, qui ne se survit pas à elle-même. Tu aimes dire que le jeu-vidéo lutte non seulement contre les autres jeux-vidéo, mais aussi contre les autres formes de divertissements... Mais il lutte aussi contre le non-divertissement, qui existe sous une forme double : contrainte, et obligation.

Avatar de l’utilisateur
Blizzard
Dompteur de lions
Messages : 229
Inscription : 09 Juil 2011, 20:58

Re: Phrase du jour

Messagepar Blizzard » 22 Août 2011, 23:04

Jusqu'à la dernière phrase, je te suis parfaitement Zim. Mais justement, je ne comprends pas ce que tu entends par cette dernière phrase (et je ne comprenais déjà pas avant... Tu comprendras).

Je pense aussi à une autre obligation possible du jeu vidéo : se construire une culture vidéoludique. C'est tout con, mais c'est important pour savoir de quoi l'on parle. Ceci dit, j'ai aussi ce rapport d'analyse que tu as avec le jeu vidéo.
:)

J'ajoute que ce que tu décris comme "ne durant pas", c'est ce que je nomme "consommer le jeu vidéo".

Fantomas
Dompteur de lions
Messages : 206
Inscription : 12 Juin 2011, 18:24

Re: Phrase du jour

Messagepar Fantomas » 22 Août 2011, 23:16

J'ai eu un triple combo d'impression de déjà vu sur ces dernières pages, c'est fou.
Je suis plutôt d'accord avec ma gnolia pour une fois.
En fait avant je finissais un jeu en deux mois, et puis, j'ai rencontré Ar Tonelico où je m'étais arrêté pendant plusieurs mois avant de le finir, puis Dawn of Mana que j'ai abandonné en plein milieu tellement il était chiant, Persona 3 stoppé juste avant le dernier boss, même pas envie de savoir la fin, et dernièrement FFX en arrivant à la plaine félicité, la perspective de capturer les monstres me faisait chier pourtant j'aimais bien le jeu mais j'avais plus la force de rallumer ma play préférant nolifer sur l'ordi. :crepe:
(oui je ne joue qu'à des RPG japoniais)

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Phrase du jour

Messagepar trotter » 12 Sep 2011, 18:06

L'occasion est un sérieux problème selon Quantic Dream (Heavy Rain)
http://www.jeuxvideo.com/news/2011/0005 ... y-rain.htm

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Phrase du jour

Messagepar I AM ERROR » 12 Sep 2011, 18:41

L'occasion est devenue un "problème" seulement récemment.
L'industrie fait tout pour empêcher les gens de revendre leurs jeux. De manières plus ou moins élégantes.
Le seul problème ici est que les devs ne gagnent plus autant. Mais pour le consommateur il n'y a pas de problème.

A mon avis le réel problème est la qualité des jeux. Si un jeu a 50$ vaut vraiment son prix il se vendra à ce prix.

Dans ce cas, les devs de Heavy Rain sont juste déçus de voir que le jeu ne peut pas vendre à plein prix. Ce qui est un problème ce n'est pas le marché de l'occasion (qui existe dans n'importe quel marché) mais la qualité des jeux aux yeux des gens. Il y a certains jeux qui arrivent a se vendre au prix fort plusieurs années après leur sortie. C'était fréquent dans les années 80, mais beaucoup moins maintenant. Aux devs de faire un effort pour arriver à créer des jeux qui valent leur prix aux yeux des gens.

Avatar de l’utilisateur
Nei
Maître des caves
Messages : 105
Inscription : 26 Mars 2011, 22:34

Re: Phrase du jour

Messagepar Nei » 12 Sep 2011, 19:12

Il y a aussi le fait que le prix de base de jeux sur consoles next gen se fait trop élevé, non?
Enfin, je dis pas que c'est injustifié, j'en sais trop peu pour juger.
Mais pour 40€ on a un jeu neuf sur console portable. Il fallait compter 60€ pour la PS2. Et maintenant c'est 70€.
L'augmentation se ressent dans la consommation des gens je pense. En tout cas ça s'est ressenti dans la mienne. J'ai commencé à acheter d'occase que depuis que j'ai la 360.
J'ai l'impression que bon nombre de jeux sortent à 60€ à présent, même sur la 360 ou la PS3, et c'est pas plus mal, mais c'est toujours trop rare.

Je parle là d'un cas général, et pas d'Heavy Rain, dont j'ai pas mal entendu parler mais que je ne me suis jamais procuré pour ma part, ni neuf ni d'occasion, comme ça c'est réglé.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Phrase du jour

Messagepar trotter » 12 Sep 2011, 21:07

Ca a pas beaucoup bougé :
. Ce même jeu Playstation proposé à 349F en 1995 équivaudrait aujourd’hui à 67€, compte tenu de l’inflation estimée à environ 26% sur cette période.

. Quant au jeu Playstation 2, vendu 60€ en 2001, il vaudrait aujourd’hui 70€, avec cette fois-ci, une inflation estimée entre 16 et 17%.

Les chiffrent parlent d’eux même : au cours de ces quinze dernières années, le prix des jeux n’a tout simplement pas changé ou très peu, et nos 70€ durement acquis en 2010 ne valent guère plus que les 349€ aussi durement acquis en 1995.
Idée contraire

Pour aller encore plus loin dans le raisonnement, retournons en 1992, année de sortie en Europe de la Super Nintendo. Vendue à environ 450F, la cartouche équivaudrait en 2010 à 92€(!), l’inflation s’estimant alors autour de 34%.
http://www.mygamerslife.fr/juste-prix-jeux-video/

Et pendant ce temps le coût de production d'un jeu a explosé...

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Phrase du jour

Messagepar Zim » 12 Sep 2011, 21:23

Quand j'étais jeune, ou aujourd'hui, je n'ai quasiment jamais payé au prix fort au jeu : jeux neufs bradés, jeux d'occasion... à l'époque, je faisais de l'échange aussi (et surtout), avec de m'embourgeoiser (garder mes jeux), jusqu'à parfois acheter des jeux au prix fort maintenant que j'ai un salaire, quand le jeu me plait vraiment et que j'estime qu'il ne baissera pas de prix par la suite et risque même de gagner en valeur... et encore, ce sont des jeux DS (max 40 euros).

C'est que je comparais avec mon autre loisir, la lecture, et le rapport qualité/prix entre les deux loisirs est bien meilleur pour les livres. je préférais mettre mon argent dans les livres, et ensuite dans les bds quand j'avais commencé à avoir plus d'argent de poche.

Les jeux-vidéo ont toujours été un loisir coûteux. Mais si les prix restent les mêmes, on peut se demander si la valeur des jeux (en tant que jeux) est restée la même (clairement les jeux d'aujourd'hui ne ressemblent pas aux jeux d'hier, et pas seulement à cause des graphismes).

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Phrase du jour

Messagepar I AM ERROR » 12 Sep 2011, 21:34

Il y avait beaucoup moins de jeu donc beaucoup moins de choix à faire. Si le gamer lambda veut dépenser 50$ par mois pour un jeu il aura beaucoup plus de mal à le faire aujourd'hui qu'il y a plusieurs années.

De plus, il faut toujours se remettre dans l'époque, même si les jeux n'ont pas augmentés, est-ce que les meilleurs jeux d'aujourd'hui valent plus aux yeux des gens que les meilleurs jeux d'hier ?

EDIT : Zim... ^^

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Phrase du jour

Messagepar trotter » 12 Sep 2011, 23:40

Puis dans l'occasion ya un acheteur qui certes ne donne pas d'argent au studio mais ya aussi un vendeur qui ira peut être se servir des bénéfices pour acheter un autre jeu neuf.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Phrase du jour

Messagepar I AM ERROR » 12 Sep 2011, 23:47

Oui, voilà. :)

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: Phrase du jour

Messagepar Gaetz » 13 Sep 2011, 10:31

Dernièrement, je suis allé demandé à un vendeur de micromania. Il disait que, clairement, il faisait pas son chiffre d'affaire sur les jeux neufs. Une étude passée sur l'afjv disait que le neuf en boite ne représentait que 40% des dépenses des joueurs en France.

Même quand les gens veulent jouer à un jeu qui vient de sortir, il l'achètent, le finissent vite et le revendent dans la foulée. Le jeu doit leur revenir à 20-30 euros.

Si les gens n'achètent pas des jeux neufs, c'est qu'ils estiment qu'ils sont trop chers. Même sur steam, beaucoup de gens achètent leurs jeu bradés (et ils en achètent souvent pour une somme totale plus grande que s'ils avaient acheté des jeux neufs). Je pense qu'il est clair que, dans la perception des gens, le prix de chaque jeu est trop élevé.

Quelles sont les solutions ? Pour l'instant je vois celles-ci.
- Baisser le coût de production et baisser le prix des jeux - ce qui ne revient pas forcément à réduire la qualité du jeu (c'est ce que font les indés, et Nintendo d'une certaine manière)
- Continuer comme ça et laisser tranquille le marché de l'occasion - il est peu vraisemblable que les joueurs dépensent plus que ce qu'ils dépensent aujourd'hui parce qu'on met un bridage dans leur jeu. Ils feront plutôt en sorte de ne pas acheter d'occasion un jeu bridé. Néanmoins, les gros éditeurs risquent de souffrir si une de leur grosse licence ne donne pas les résultats escomptés.
- Changer de modèle pour du tout dématérialisé (OnLive) avec abonnement correspondant à ce que le joueur a envie de dépenser.

Il y en a certainement d'autres.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Phrase du jour

Messagepar I AM ERROR » 13 Sep 2011, 14:04

Les abonnements sont très mal vus.
A part WoW il n'y a pas ou peu de jeux qui ont réussis à se faire accepter.

Baisser le coût de production, en effet c'est ce qui a contribué au succès de la Wii et DS pour finalement une qualité de jeux potentiellement très bonne. J'avais lu que Sony avait annoncé que sa PS4 ne serait pas hallucinante niveau graphique et donc sembleraient vouloir prendre la route qu'à pris Nintendo cette génération. Les devs voient aussi que ça devient bien trop coûteux d'augmenter la technologie graphique alors que les différences sont de moins en moins notables. J'espère que ce ralentissement va arriver afin que la course à la technologie se fige et que les devs aient du temps en plus à investir dans la création de leurs jeux côté design.

Avatar de l’utilisateur
Azaki
Esquive tous marteaux
Messages : 520
Inscription : 09 Avr 2011, 17:29

Re: Phrase du jour

Messagepar Azaki » 13 Sep 2011, 23:56

Et dire que j'vais bientôt dépenser plus de 60€ dans des jeux SNES en loose. :vice:

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Phrase du jour

Messagepar Zim » 14 Sep 2011, 00:25

Je viens de dépenser 40 x 2 euros pour deux cartouches reproduites (piratage) à partir de cartouches d'occasion, de jeux Mega Drive (vieille console) qui n'étaient sortis qu'au Japon. :awi:
(Petite folie, mais l'original d'un des deux vaut 300 euros, Eliminate Down, et l'autre bénéficie d'une traduction amatrice bienvenue pour un T-RPG, Langrisser 2.)

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Phrase du jour

Messagepar I AM ERROR » 14 Sep 2011, 00:29

C'est fou car je fais le même genre de recherche en ce moment. Oo
Les custom cartridge genre Secret of Mana 2... ça coute assez cher mais ça vaut son prix (très rare).


Revenir vers « Actualité/Débats »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron