La stratégie de l'Océan bleu

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1142
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar I AM ERROR » 19 Avr 2011, 16:49

La stratégie de l'Océan bleu


Afin de pouvoir comprendre les articles qui suivront, je dois introduire la définition de la stratégie "Océan bleu" (ou "Blue ocean"), c'est une stratégie commerciale qui existe aussi au sein de l'industrie des jeux et en avoir conscience aide à une vision plus claire et mature du monde du jeu vidéo.



Océan bleu, Océan rouge...

La stratégie "Océan rouge" ; un océan rouge (de sang) où les requins tentent de se dévorer les uns les autres. Cela se représente par des entreprises engagées dans des univers hyperconcurrentiels, univers où les offres sont si proches - prix, services, bénéfices clients - que plus rien ne les différencie. Dans cette course suicidaire où seuls les plus puissants ou les plus durs survivent, les gains de productivité pour faire chuter les prix ou les utilisations massives de techniques marketing agressives poussées à l'extrême ne suffisent plus à garantir une existence sereine sur le marché.
C'est pourtant la stratégie principale des entreprises et donc la stratégie principale dans le monde du jeu vidéo aussi.

La stratégie "Océan bleu" consiste au contraire à sortir de cette mer sanglante et à naviguer en eaux plus calmes. Comment ? En s'extrayant de ces univers hyperconcurrentiels.
Et comment s'en extrait-on ? En proposant sur le marché des produits ou des services novateurs, innovants, tournés vers l'avenir, et en s'inscrivant dans des registres où la concurrence s'éteint d'elle-même : en "océan bleu" il n'a plus d'appels d'offre ni de mise en concurrence mais une offre (en produits ou services) qui ne se compare plus à aucune autre : on la prend telle qu'elle est.
En créant une "innovation-valeur" on maximise à la fois les gains de l'entreprise et ceux de ses clients : l'entreprise s'extrait de l'impasse concurrentielle qui assèche ses potentialités de développement, tandis que ses clients bénéficient eux des solutions les plus innovantes. Au final le besoin n'est pas créé : il est rendu visible et évident.




Peut-on se noyer en océan bleu ?

S'engager dans une démarche d'innovation, pour une entreprise, est toujours dangereux. Ne pas le faire est également dangereux. Mais le faire est plus dangereux encore - on peut s'y noyer - si on s'engage au départ sur la mauvaise voie. Le pari porté par l'innovation est d'anticiper ce que seront les besoins pour demain et de proposer dès aujourd'hui des solutions pour les anticiper. Ces solutions, pour être pertinentes, doivent être adossées à des modèles théoriques eux-mêmes pertinents, qu'ils soient économiques, stratégiques, sociologiques, technologiques, etc. Il n'y a donc pas d'innovation sans modélisation conceptuelle initiale des besoins de demain.



Quelques exemples de produits issus d'une Stratégie Océan bleu :

-Le Cirque du soleil : Mix d'opera et danse classique sur un format de cirque en éliminant les stars et les animaux.
-Aspirateurs Dyson : Technique d'aspiration innovante et "clean".
-Southwest Airlines : Offrant les relais autobus et voyage aérien à la vitesse classique utilisant des aéroports secondaires.
-Le Ipod de Apple : Se débarasse du support CD et tient dans le creux de la main.
-La Wii de Nintendo : Propose des jeux et une manière de jouer innovante et accessible à tous.




Source : http://www.vol-de-nuit.net/blog...ocean-bleu
Autre référence : http://www.slideshare.net/Franxoa/strat ... -mars-2009

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 280
Inscription : 06 Avr 2011, 00:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar Kyalie » 20 Avr 2011, 01:59

Simple et efficace, ça m'a rappelée mes cours d'éco et la théorie de l'innovation de Chou-péteur Schumpeter ^^
Je ne connaissais pas du tout cette expression d'"océans" par contre.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 840
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar trotter » 26 Avr 2011, 20:06

En fait c'est une stratégie d'innovation tout connement, non ?

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1142
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar I AM ERROR » 26 Avr 2011, 22:03

L'innovation existe à divers degrés. On peut même dire que Sony a innové avec la PS3 face à la PS2. Alors qu'ils n'ont clairement pas créer d'Océan bleu. Dans ce cas on peut dire que ces innovations mineures s'appellent des améliorations.

Mais, en effet, c'est un peu ça, une innovation globale. Nouveau public, nouveau produit, nouvelle présentation, nouveau besoins, nouveau service.

Ce n'est pas pour "faire mieux" que le concurrent mais pour donner aux consommateurs quelque chose que personne ne leur donne.

Avatar de l’utilisateur
AristA
Ecraseur de chéloniens
Messages : 71
Inscription : 25 Avr 2011, 21:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar AristA » 27 Avr 2011, 08:36

Mais alors chaque Océan bleu est un Océan rouge en devenir, finalement ?

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1142
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar I AM ERROR » 27 Avr 2011, 14:35

C'est possible. C'est même logiquement évident. Pour la Wii c'est ce que Move et Kinect essayent de faire.

Mais ça peut ne pas marcher. Vouloir concurrencer juste pour concurrencer n'apporte rien. Donc il est possible qu'un océan bleu reste bleu longtemps. Assez longtemps pour que finalement le besoin des consommateurs en lui-même change avec le temps et que l'océan bleu soit abandonné pour un autre.

Avatar de l’utilisateur
Vexkar
Tueur d'un Goomba
Messages : 17
Inscription : 26 Avr 2011, 04:36

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar Vexkar » 27 Avr 2011, 16:07

J'avais déjà étudié ça pendant mes cours de Management et d'économie, en particulier les cas Nespresso, Dyson et Nintendo.
En fait comme Kyalie, ça me rappel mes cours, mais je ne connaissais pas les termes.

Ce qui fait que Nintendo restera sans doute longtemps dans un Océan bleu, ce n'est pas tant l'innovation que ça finalement, c'est en grande partie du au public ciblé, non ?
Finalement, les autres grandes boîtes s'arrachent le même public, donc même si ils essaient de "rattraper" la Wii et sa manette, leur Océan rouge s'est transformé en un cercle vicieux ?

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1142
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar I AM ERROR » 27 Avr 2011, 17:45

Créer un nouveau public c'est créer une innovation pour ce public.
Depuis des années les jeux n'étaient plus accessibles pour les débutants (sauf les enfants qui apprennent très vite) et donc la Wii, pour la masse (les gens qui n'étaient pas des joueurs spécialement ou qui l'avaient été il y a longtemps), c'est une innovation => une console de jeu attractive. Ils considéraient les autres comme des choses trop complexes voir non amusantes.

Cibler la masse, comme la Wii le fait, n'assure pas un océan bleu spécialement. Pour qu'il reste bleu il ne faut pas que les concurrents y arrivent et soient compétitifs. Je pense que Kinect l'est tout de même un peu, Move ne l'est pas suffisamment. Mais Kinect arrive 5 ans après et semble en retard pour la masse. Est-ce que ça créait un océan rouge ? Sûrement mais de manière mineure. Car l'océan bleu de la Wii a été créé grâce à de multiples choses pas juste grâce aux "motion control" alors que c,est seulement ce point que Move ou Kinect reproduisent.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar Zim » 27 Avr 2011, 17:54

Et je doute qu'on se mette à acheter une X-Box 360 pour Kinect et ses jeux, si ? Je dis ça sans aucune preuve, je n'ai pas d'étude sous la main à propos de l'influence de Kinect sur les ventes de la Xbox 360. Mais dans ce cas, ce n'est pas un vrai concurrent, si ça n'a que peu élargi le public de Microsoft à ce public-là.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar Zim » 27 Avr 2011, 23:54

Pendant que je me préparais à manger, dans la cuisine ma coloc' écoutait une conférence. Ça m'a intéressé. J'ai pris mon temps, j'ai finalement même mangé dans la cuisine devant elle, elle n'a pas dû capter pourquoi, j'ai même fait la vaisselle directement après le repas pour rester plus longtemps (et la conférence s'est terminée pendant la vaisselle, j'ai pu l'écouter jusqu'au bout \o/).

Ça parlait de mode. J'ai retenu trois idées, toutes trois concernant la copie :
- les nouvelles modes qui s'imposent (qui deviennent populaires) sont rarement imposées par le designer : le designer observe plutôt certaines tendances qui apparaissent dans la rue, pour les sublimer : à l'écoute de la rue, il lui propose une mode qui lui correspond : et lui correspondant, elle peut devenir populaire (et donc vendre).
=> l'innovation, c'est "anticiper ce que seront les besoins pour demain et proposer dès aujourd'hui des solutions pour les anticiper"

- un certain designer estime que ce n'est pas une mauvaise chose qu'une mode soit copiée par les autres designers lorsqu'elle fonctionne (ainsi Kinect et Playstation Move), car cela oblige le designer créatif à trouver de nouvelles choses, à continuer d'innover.
=> l'Océan bleu naît de l'Océan rouge : il y a nécessité d'innover lorsqu'il y a saturation du marché, sans concurrent, Nintendo n'innoverait peut-être pas autant, et cela bien qu'il ne lutte pas directement contre ses concurrents

- une nouvelle mode qui puisse rapporter à celui qui la propose le premier, doit être difficilement copiable. Pour Nintendo, cela passe par deux choses : la qualité des jeux (n'est pas Miyamoto qui veut), et par le développement de nouvelles technologies.
=> Ce qui m'a fait remarquer que lorsqu'Iwata parle de "surprendre le public", il ne dit que la moitié de la vérité (cette moitié étant d'ailleurs contestable : moi-même, je ne cherche pas à être "surpris" par mes jeux) : le plus important pour Nintendo est de surprendre la concurrence. DS, WII, 3DS, Projet Café : prendre de toutes nouvelles technologies non-considérées par les autres plutôt que d'améliorer les technologies existantes : ainsi ce n'est que plusieurs années après que Sony a pu proposer son Playstation Move (ayant complètement perdu au passage l'attrait de la nouveauté, et la qualité des jeux ne suivant pas), et Apple avec son Iphone a mis trois ans à proposer une console portable (si je puis dire) à écran tactile.

Anticiper les besoins de demain, surprendre les concurrents => la 3DS me semble relever beaucoup du second cas, au détriment du premier. Annoncer le Projet Café si tôt la 3DS étant à peine sortie, si tard la console sortant dans moins d'un an également.

Avatar de l’utilisateur
AlexRE
Esquive tous marteaux
Messages : 565
Inscription : 18 Mars 2011, 23:43
Localisation : Normandie, Abeo, Tour du Temps
Contact :

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar AlexRE » 28 Avr 2011, 00:45

Très intéressant cet article. :) (et cette dernière précision de Zim qui a fait la vaisselle :amoureux: ).

Diantre, j'ai vraiment rien d'autre à dire. :kaeru:


Ah si. Finalement, depuis plusieurs années, Nintendo est à fond dans le bleu. Est-ce car leur bureau marketting est intelligent ? Visionnaire ? Constamment en avance (les autres ne pouvant se tourner vers le futur, toujours à rattraper leur retard) ? Est-ce réellement ce qui fait la force de l'entreprise ou est-elle simplement dans une bonne passe qui peut changer rapidement (se noyer ou ne plus chercher à innover) ?

La PS3 qui proposait un lecteur blu-ray était déjà dans le bleu, non (avoir des jeux qui tiennent sur un seul disque, permettre que la console serve à plus qu'à jouer, aux fans de technologie) ? Ou se sont-ils noyés ?

La XBox qui possédait un disque dur, et rendait obsolète les cartes mémoires, était déjà dans le bleu aussi, non ?

Avatar de l’utilisateur
_HD
Bon coureur
Messages : 27
Inscription : 25 Avr 2011, 21:57

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar _HD » 28 Avr 2011, 00:48

Certainement dans un bleu technologique, mais bien plus facilement rattrapable par ses pairs. Le fait de faire des jeux qui plaisent à la masse sur PS2 ou XBox360 me semble un poil plus dur.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar Zim » 28 Avr 2011, 00:55

Non, ce sont des améliorations, pas des innovations : innovations du point de vue technique peut-être, mais du point de vue du joueur, seulement des améliorations. :)

Par ailleurs, tu as refait la faute : "marketing", Alex Re. :pleur:

Enfin, "est-ce car" n'est pas français (en plus d'être fâcheusement homophone de "escarre") : plus de renseignement ici, car la nuance n'est pas facile à expliquer (pour faire simple, "car" introduit une proposition coordonnée, "parce que" une subordonnée).

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 629
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar Gaetz » 28 Avr 2011, 07:38

Hier je suis tombé sur un article d'un blog qui en parlait. L'article présente le livre à l'origine du concept de stratégie de l'océan bleu.
http://conquerirlemonde.com/blog/2007/0 ... leu-livre/

Avatar de l’utilisateur
AristA
Ecraseur de chéloniens
Messages : 71
Inscription : 25 Avr 2011, 21:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar AristA » 28 Avr 2011, 12:41

Ces strategies d'utiliser les anciennes technologie d'une facon inventive me rappelle la phrase de Gunpei Yokoi (ancien employé de Nintendo, aujourd'hui décédé) : " la pensée latterale des technologies désuètes", qui constituait a recycler differement les anciennes technologies plutôt que d'innover. Donc le passage a un ocean bleu ne depend pas forcement d'une innovation technologique

Avatar de l’utilisateur
AlexRE
Esquive tous marteaux
Messages : 565
Inscription : 18 Mars 2011, 23:43
Localisation : Normandie, Abeo, Tour du Temps
Contact :

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar AlexRE » 28 Avr 2011, 13:51

Ça c'est une intervention jeune mais dynamique ! :haut:
Enfin, "est-ce car" n'est pas français (en plus d'être fâcheusement homophone de "escarre") : plus de renseignement ici, car la nuance n'est pas facile à expliquer (pour faire simple, "car" introduit une proposition coordonnée, "parce que" une subordonnée).
Oui, ça me choquait à l'oreille mais pas trop à l'écrit. Je retiendrai davantage maintenant. :]

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1142
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: La stratégie de l'Océan bleu

Messagepar I AM ERROR » 28 Avr 2011, 14:18

Un océan bleu créait un nouveau public. Nintendo n'est dans l'océan bleu que depuis la Wii et la DS. Et l'avaient été avec la NES. Toutes les autres consoles (de Nintendo ou non) sont des produits d'océan rouge.
Ou se sont-ils noyés ?
On peut dire ça, mais ce n'était pas des océans bleus pour ces cas là :

Le lecteur bluray n'intéresse presque personne. Sony a surestimé le marché et a dépassé ses attentes. La pénétration des films en bluray, aujourd'hui, 5 ans après ne représente que 10% des achats de films contre 90% pour les DVD. Il est clair que le support n'apporte "pas assez" aux yeux de la masse pour se faire acheter (tout comme l'ont été les différents formats entre la VHS et le DVD). Donc cette option sur la PS3 est ignorée, n'est pas une raison de l'achat. Ca n'a pas créé un nouveau public.

Pour la Xbox et son disque dur, je pense que c'était pas spécialement pratique (les cartes mémoires n'étaient pas vraiment un problème, même elles permettaient l'échange facile de données contrairement à un DD) : ça n'a pas créé un nouveau public.
Diantre, j'ai vraiment rien d'autre à dire. :kaeru:
Ce Alex RE. :amoureux:


Revenir vers « Actualité/Débats »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron