Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 840
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar trotter » 19 Juin 2011, 13:08

Un sujet pour parler du jeu de Zim sur le forum de Zim.

Topic : http://e-magination.jeun.fr/t2455-rm2ko ... -qui-saute
Téléchargement (3 mo, pas besoin de RTP) : http://adf.ly/246619/http://www.mediafi ... zhjwo2umhj


C'est un jeu intéressant parce que c'est ton seul jeu à scénario (ou alors j'ai oublié pour TDAD).


SPOILERS !!!
SPOILERS !!!
SPOILERS !!!

Au niveau technique ya eu des efforts appréciables sur l'interface genre livre, c'est assez classe. Il y a peu de maps, mais tu as su très bien toutes les exploiter, ce faible nombre ne se ressent pas en jeu. Tu n'as pas non plus été radin en PNJ, toutes ces soeurs et les gosses à l'école, c'est pas mal. Bon boulot aussi pour la mise en scène.
J'ai bien aimé l'histoire, je m'attendais pas vraiment à ce qui arrive à oui-oui. Par contre on a l'impression de vivre un rêve : comme le dit le chien, c'est vraiment bizarre d'avoir ces adultes qui veulent tuer un gosse parce qu'il est chiant. Bizarre aussi cet examen d'entré à l'école et tous ces gens qui jurent une fidélité indéfectible à Oui-oui même s'ils ne le connaissent que depuis 30 secondes (je pense à une soeur).

C'est assez bien écrit, même si parfois le texte ne semble pas adapté au personnage. Oui-oui va parler une fois comme un gamin naif, une autre fois comme un vieux sage, c'est assez étrange.

J'ai cru que tu essayais de faire passer un message, du type "l'école est essentielle avant d'aller affronter la vie". Ca a presque marché pour moi, jusqu'à ce que le chien dise "je n'ai pas été à l'école mais c'est pas grave car on apprend autant dans la vie" (ou un truc du genre). Ca va complètement à l'encontre du message donné avant.

Les actions se limitent à "entrée-entrée-entrée-entrée" et déplacer son personnage jusqu'à la cinématique suivante. Comme pour RQ8, ne pas avoir à appuyer sur entrée pour passer les dialogues aurait été pas mal. On a juste eu une petite phase où on devait retrouver une clef au début, je me suis dit "chouette, un jeu d'énigmes", mais c'est super simple. Peut être que si on avait été obligé de pousser la chaise pour monter sur le meuble...

Le jeu est très linéaire et c'est à mon avis sa grande faiblesse. Ceci dit c'est compréhensible et acceptable pour l'introduction. Pour la suite, non. On a bien compris que le but était de s'améliorer alors on essaye de le faire, mais on est toujours encadré.
Quand Oui-oui doit aller offrir un cadeau empoisonné à sa nouvelle copine, ça va à l'encontre du personnage qui était jusque là sympathique. D'un seul coup il envisage de faire le mal pour en récolter un bénéfice égoiste.
J'étais vraiment content quand j'ai vu qu'on pouvait avoir le choix. J'ai refusé, j'ai attendu, j'ai certainement refusé une dizaine de fois puis, finalement, ai été contraint de suivre ton scénario sans raison valable.
Evidemment, ça peut être une métaphore pour dire que Oui-oui a essayé de lutter, mais qu'il n'a pas pu résister longtemps et a été obligé finalement d'y aller mais bon merde.
Une fois dans la maison, on aurait pu simplement en parler avec machine ou sa mère.
"Les enfants de l'école m'ont donné ça pour toi, ils m'ont menacé de représailles si je te le donnais pas".

Je suppose que c'est là qu'on peut débloquer le truc caché mais j'aimerais bien savoir comment...

J'ai trouvé un peu bizarre aussi la fin du jeu, quand il va à l'école tout seul alors que le chien qui saute a juré de le protéger...et qu'il se fait attaquer par les autres gosses. Il est où le chien ?
Un peu bizarre aussi le test d'entrée à l'école. Des gosses de 6 ans doivent passer ce test ?

En fait ya un gros contraste : à un moment on demande à Oui oui de se comporter en adulte et à un autre moment on le traite comme un enfant.

Bref. Le jeu est assez bizarre et le créateur assez intelligent pour qu'on cherche des signification un peu partout
("Oui-oui est en fait presque adulte, il a fait un crime mais n'en vois pas la porté (il s'imagine que c'est une petite chose pas grave), le monastère est un centre de redressement ou un asile, le jeu est linéaire pour illustrer le...") mais je crois que s'il y en a c'est plutôt par accident ou par flemme liée à des contraintes techniques, sans vouloir t'offenser. Mon premier jeu c'était la même chose.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Oui-oui et le chien qui saute

Messagepar Zim » 19 Juin 2011, 15:47

Par contre on a l'impression de vivre un rêve : comme le dit le chien, c'est vraiment bizarre d'avoir ces adultes qui veulent tuer un gosse parce qu'il est chiant. Bizarre aussi cet examen d'entré à l'école et tous ces gens qui jurent une fidélité indéfectible à Oui-oui même s'ils ne le connaissent que depuis 30 secondes (je pense à une soeur).

C'est assez bien écrit, même si parfois le texte ne semble pas adapté au personnage. Oui-oui va parler une fois comme un gamin naif, une autre fois comme un vieux sage, c'est assez étrange.

Un peu bizarre aussi le test d'entrée à l'école. Des gosses de 6 ans doivent passer ce test ?
Ouais, c'est bizarre... "on a l'impression de vivre un rêve", c'est tout à fait ça. ;)

Oui-Oui qui parle parfois comme un gamin naïf, parfois comme un vieux sage : j'avais essayé de transposer un effet de Joan Sfar dans ses bédés, dans lesquelles le dessin est plus ou moins détaillé selon l'importance de la situation : moins c'est détaillé, plus c'est comique/léger, plus le rythme est rapide (on passe rapidement sur les dessins) ; plus c'est détaillé, plus le moment est important et mérite qu'on s'y attarde (comme y invite la complexité soudaine du dessin).
Là c'est pareil, mais avec l'écriture... Le registre n'est pas celui du personnage, mais celui du narrateur, qui applique différents filtres stylistiques au contenu des dialogues selon la situation.
J'ai trouvé un peu bizarre aussi la fin du jeu, quand il va à l'école tout seul alors que le chien qui saute a juré de le protéger...et qu'il se fait attaquer par les autres gosses. Il est où le chien ?
Il est blessé, n'est pas en état de lui porter assistance... Cela dit, à la deuxième rencontre, le lendemain, j'aurais dû le rappeler clairement : alors qu'au contraire, j'ai fait une erreur : on voit le Chien Qui Saute lui souhaiter bonne chance aux portes du monastère, alors qu'il aurait dû être alité.

J'ai cru que tu essayais de faire passer un message, du type "l'école est essentielle avant d'aller affronter la vie". Ca a presque marché pour moi, jusqu'à ce que le chien dise "je n'ai pas été à l'école mais c'est pas grave car on apprend autant dans la vie" (ou un truc du genre). Ca va complètement à l'encontre du message donné avant.
L'un n'empêche pas l'autre. Si le message était aussi simple, ce serait trop simple. :p Je crois effectivement que Oui-Oui a besoin de l'école pour affronter la vie, mais le chien Qui Saute n'est pas Oui-Oui. ;)

Les actions se limitent à "entrée-entrée-entrée-entrée" et déplacer son personnage jusqu'à la cinématique suivante. Comme pour RQ8, ne pas avoir à appuyer sur entrée pour passer les dialogues aurait été pas mal.
Non. Pour deux raisons : garder une interactivité minimale, et pouvoir lire à son rythme : dans un livre, les phrases ne défilent pas toutes seules, si je les faisais défiler automatiquement, il aurait fallu les simplifier, pour tenir un rythme oral, alors que celui de O-O et le CQS est écrit.
Cela dit, aujourd'hui je simplifierais quand même la syntaxe des phrases : parce qu'elles tiennent rarement en quatre lignes, et qu'une fois qu'on ferme une boite de dialogue, on ne peut plus la relire... Idéalement (si c'était sur RMVX) il y aurait possibilité de reconsulter les messages précédents via un historique (un peu comme dans Baldur's Gate, ou Shiren the Wanderer pour citer des exemples que je connais).

Quand Oui-oui doit aller offrir un cadeau empoisonné à sa nouvelle copine, ça va à l'encontre du personnage qui était jusque là sympathique. D'un seul coup il envisage de faire le mal pour en récolter un bénéfice égoiste.
J'étais vraiment content quand j'ai vu qu'on pouvait avoir le choix. J'ai refusé, j'ai attendu, j'ai certainement refusé une dizaine de fois puis, finalement, ai été contraint de suivre ton scénario sans raison valable.
Evidemment, ça peut être une métaphore pour dire que Oui-oui a essayé de lutter, mais qu'il n'a pas pu résister longtemps et a été obligé finalement d'y aller mais bon merde.
Il fallait attendre plus longtemps, sans bouger. Mon erreur a été de remettre le timer à zéro chaque fois qu'on bougeait, je n'aurais pas dû. Ca donnait accès à une scène bonus, qui débloquait aussi un chapitre bonus (une première mouture du triumpuerat, qui était le "Gang des Cinq").

Ma grosse difficulté avait été de raconter une histoire, tout en laissant le choix au joueur : j'avais besoin de tout ce qui se passait, qui tenait à un enchainement précis de circonstances qui aurait été facilement défait par les choix du joueur...
C'est pour ça que je ne considère pas que c'est un jeu, mais un truc au croisement du jeu (exploration d'un monde interactif, à notre propre rythme pour tout ce qui touche aux détails : PNJ, etc.), du livre, du théâtre...
J'essayais de raconter une histoire telle qu'on l'aurait trouvé dans une œuvre linéaire, ce qui fait nue grosse contradiction avec la spécificité du média. aujourd'hui je ne procéderais plus pareil : ça ne serait pas plus un jeu-vidéo, mais j'aurais réduit le volume textuel, et l'aurais réparti entre différents personnages, auxquels le joueur aurait parlé sans que ça lance d'interminables cut-scenes... un peu comme j'ai fait dans le Monastère (mais on y racontant moins de bêtises, c'était assez... adolescent de ma part, ce qu'on y trouve...).

Merci d'y avoir joué, ça me fait plaisir. :)

Mais ça n'est plus du tout représentatif de moi (même si ce jeu a une place toute particulière dans mon coeur), ni littérairement, ni vidéo-ludiquement. ^^

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 840
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar trotter » 19 Juin 2011, 18:26

Il est blessé, n'est pas en état de lui porter assistance... Cela dit, à la deuxième rencontre, le lendemain, j'aurais dû le rappeler clairement : alors qu'au contraire, j'ai fait une erreur : on voit le Chien Qui Saute lui souhaiter bonne chance aux portes du monastère, alors qu'il aurait dû être alité.
Et il me semble qu'on le voit sauter pour rerentrer dans le monastère. Ca m'a rassuré sur son état mais je me suis demandé pourquoi il venait pas.
Oui-Oui qui parle parfois comme un gamin naïf, parfois comme un vieux sage : j'avais essayé de transposer un effet de Joan Sfar dans ses bédés, dans lesquelles le dessin est plus ou moins détaillé selon l'importance de la situation : moins c'est détaillé, plus c'est comique/léger, plus le rythme est rapide (on passe rapidement sur les dessins) ; plus c'est détaillé, plus le moment est important et mérite qu'on s'y attarde (comme y invite la complexité soudaine du dessin).
Oui c'est un classique en BD. Je trouve que ça marche pas vraiment en changeant le niveau de langue, mais ça marche quand tu figes l'image à la fin d'un chapitre. Peut être parce qu'un dessin est symbolique, alors que ce que dis Oui-oui est verbatim. Si tu racontais l'histoire au style indirect, ça marcherait je crois.

"Oui-oui refusa la louche de soupe supplémentaire que lui offrait sa tante et demanda l'autorisation d'aller dormir. Au moment de quitter la table, il lança soudain un regard terrible, celui d'une âme dévorée de longue date par une seule obsédante question qu'il posa sans ciller, le plus lentement et le plus distinctement possible, afin de savoir, enfin, si sa tante avait, dans un élan d'humanité dont il la savait pourtant bien incapable, le sot ! racheté des flambys.
-T'as qu'à pas bouffer les 6 de la semaine en deux jours !"

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar Zim » 19 Juin 2011, 18:42

Et il me semble qu'on le voit sauter pour rerentrer dans le monastère. Ca m'a rassuré sur son état mais je me suis demandé pourquoi il venait pas.
Rha la la, je t'ai induit en erreur. J'ai honte de moi. :p
"Oui-oui refusa la louche de soupe supplémentaire que lui offrait sa tante et demanda l'autorisation d'aller dormir. Au moment de quitter la table, il lança soudain un regard terrible, celui d'une âme dévorée de longue date par une seule obsédante question qu'il posa sans ciller, le plus lentement et le plus distinctement possible, afin de savoir, enfin, s'il sa tante avait, dans un élan d'humanité dont il la savait pourtant bien incapable, le sot ! racheté des flambys.
-T'as qu'à pas bouffer les 6 de la semaine en deux jours !"
:mdr:

Je ne voulais pas d'un narrateur trop présent : à l'époque, la narration me bloquait complètement, je ne me sentais capable que de dialogues : soit des pièces de théâtre, soit du jeu-vidéo, où je puisse montrer sans avoir à dire (pareil pour les dialogues : les montrer seulement, grâce au discours direct).
En tout cas, que ce soit réussi ou non, je tenais à le faire, je ne voulais pas couper mes propres élans par seul souci de cohérence des personnages, qui après tout n'étaient qu'un prétexte à écriture. :) (Mais je conçois que le résultat soit étrange, et que ça n'est sans doute pas à recommencer. ^^)

Par ailleurs, dans mon projet de RPG actuel, la narration sera justement beaucoup plus présente, accompagnant la moindre réplique ; mais concise, de même que le seront les dialogues. Pour justement transférer la littérarité dans cette narration, plutôt qu'elle entre en contradiction avec le niveau de langue supposé des personnages (les villageois et co.).

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 840
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar trotter » 19 Juin 2011, 18:58

Ah et d'ailleurs tu l'as présenté quelque part ce RPG actuel ?
J'utilise un narrateur aussi, il a un rôle utilitaire (il décrit ce que je peux pas montrer à si basse résolution, ou quelques scènes qui se déroulent en fond noir avec le narrateur qui la raconte), et d'autre part il joue un peu avec le joueur, se fichant presque de lui en donnant des conseils digne d'un enfant de 6 ans. En outre le joueur a un "titre" et un adjectif qui lui sont attribués selon ses actions, par exemple si on vole des grands mères et couche le premier soir le narrateur pourra nous désigner comme "Xena la voleuse de grand mère aux cuisses légères".

J'avais adoré cet aspect dans les fictions interactives : "utiliser eau sur plante" "vous n'avez pas d'eau" "prendre eau" "Vous essayez vainement d'attrapper un gros morceau d'eau, mais il glisse entre vos doigts." "prendre tasse" "vous prenez la tasse" "mettre eau dans tasse "Je suppose que vous vouliez écrire "remplir la tasse d'eau" ? Vous remplissez la tasse d'eau.".
On a un drôle de rapport avec le narrateur, on se repose sur lui et on lui donne des ordres, vraiment marrant pour ça ce genre de jeux.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar Zim » 19 Juin 2011, 19:27

Ah et d'ailleurs tu l'as présenté quelque part ce RPG actuel ?
Non, je suis pris d'une grande timidité dès qu'il s'agit d'en parler en public. xD J'ai beau bosser dessus depuis longtemps, il n'y a rien de montrable, tout simplement parce que le mapping sera la dernière étape. ^^
On a un drôle de rapport avec le narrateur, on se repose sur lui et on lui donne des ordres, vraiment marrant pour ça ce genre de jeux.
C'est vrai. :)

On trouve le même genre de rapport dans les point and clicks, et quand ils sont humoristiques, il n'est pas rare que le héros se plaigne de certains ordres qu'on lui donne, ou qu'il les refuse. ^^

Mon narrateur ressemblera très exactement à celui-ci :

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar Zim » 16 Juil 2011, 00:23

Suite à une discussion par mp avec trotter il y a une semaine, j'ai eu envie de rejouer, et... qu'est-ce que c'est mal-écrit le début. :o
Du coup, je remets en chantier le script, au moins pour le prologue. Ce que j'ai écrit n'est pas formidable non plus... mais je me rassure en rejouant à la vieille démo. :noel:
Ce qui m'inquiète en fait, c'est que de cette éventuelle troisième version, l'humour est encore plus limité que dans la deuxième, et je crains aussi de manquer dans les émotions graves... Comme si c'était d'un style mieux maitrisé, mais que j'avais perdu le ton...

A part ça, j'ai retrouvé ce qui semble être la première version... Mais elle est sur disquette, et je n'ai pas de lecteur disquette. :(

Avatar de l’utilisateur
Roi of the Suisse
Dompteur de lions
Messages : 362
Inscription : 20 Août 2011, 00:33
Localisation : Rennes aussi

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar Roi of the Suisse » 20 Août 2011, 00:36

Vivement le remake en 3D sur Xbox360.


Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar Zim » 20 Août 2011, 00:52

Ca c'est une riche idée. \o/

Bienvenue !

Avatar de l’utilisateur
tampaxor
Sauteur timide
Messages : 10
Inscription : 20 Août 2011, 18:43

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar tampaxor » 20 Août 2011, 21:28

C'est un jeu pour Némeaux ça. Oui oui et le chien qui saute en toute amitié.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 840
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar trotter » 20 Août 2011, 21:43

Oui, on l'a forcé à jouer pendant l'IRL, il a dit qu'il ressemblait un peu au héros.

Avatar de l’utilisateur
Amalrich
Dompteur de lions
Messages : 257
Inscription : 05 Avr 2011, 23:42
Localisation : Pays de l'Oeil

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar Amalrich » 21 Août 2011, 14:30

J'ai joué (on peut pas faire plus que prologue + chapitre 1 + chapitre perdu, si? Car je n'arrive pas à lancer le chapitre 2 que j'ai pourtant débloqué), c'est franchement space, ça me fait badder par moment (la cruauté des villageois au départ), je croyais au début que le truc serait axé sur une sorte d'humour vis-à-vis du décalage de Oui-Oui avec cet univers dans lequel il fait tache (genre il est trop niais, trop gentil, on le trouve écœurant), finalement ce n'est pas vraiment ça mais ça aurait pu être une idée... :p

Le chien qui saute, wtf ? Il est génial. En plus il me semble qu'il s'appelle Zim dans Oui-Oui... :nerd:

Globalement, c'est peut-être un jeu qui ne te satisfait plus (ou qui ne te ressemble plus trop d'après ce que tu dis), mais c'est franchement addictif, alors après, je souscris à ce qu'a pu dire trotter sur ses défauts mais il y a une ambiance vraiment unique je trouve...
Il y avait toujours les ronces...

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1715
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Oui-Oui et le Chien Qui Saute

Messagepar Zim » 21 Août 2011, 15:22

Merci pour ton commentaire, ça me touche. :flower:

Tu as eu le chapitre perdu ? Les gens n'ont pas la patience qu'il faut d'habitude. :awi:

Oui, le Chien Qui saute s'appelle Zim. :love:
Image

Les gros défauts, c'est le level-design (notion qui m'était entièrement étrangère à l'époque), et quelques phrases maladroites, et des longueurs... Par contre, émotionnellement, je le trouve encore satisfaisant (d'après les réactions des gens, et de moi-même :p).

Cet été, il a repris un peu la priorité, après que j'ai fini le game design de mon RPG, j'ai lu pas mal pour profiter de l'été (lire dehors), et me suis même réconcilié avec l'écriture il y a trois semaines, après une jouissance littéraire éprouvée vers 3h du matin sous l'action de l'Identité de Kundera (ça faisait des années que ça ne m'était pas arrivé). Stay tuned. :note:


Revenir vers « Vos jeux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

cron