Du temps

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Du temps

Messagepar Gaetz » 25 Juil 2011, 18:17

Et toi trotter ? Tu en penses quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Du temps

Messagepar Zim » 25 Juil 2011, 18:33

Quand je vois Zim passer des heures sur son minuscule écran de game boy à accomplir des tâches répétitives je me dis "le pauvre, que de temps et de potentiel gâché".
Ben j'avoue que j'ai jamais compris pourquoi les gens jouaient toujours aux jeux de leur enfance. Il n'y a même plus l'excuse du "genre de jeu qui n'existe plus", parce qu'avec les indés, les vieux genres sont revenus à la mode. Je pense que c'est une manière régressive de se rassurer, un peu comme le fait de se plonger dans un bain chaud ou de se mettre en position fœtale quand on dort, ce qui nous rappelle le ventre de notre mère.
Je réponds rapidement aux petites piques, puis je développe mon avis. :nerd:

- Un jeu game boy n'est pas plus répétitif que ce qu'on peut trouver sur d'autres consoles. A vrai dire, je ne joue pas à la plupart des jeux récents parce que leur "production value" (graphismes principalement) se fait souvent au détriment de la qualité du gameplay : c'est le syndrome God of War, beat'em all dont le gameplay ne se renouvelle qu'avec la sauce pseudo-RPG et à renfort d'actions scriptées qui créent la surprise, et perdent leur saveur la seconde fois. Je précise que les beat'em all en 2D des époques 8 et 16-bit m'ennuient aussi par leur répétitivité : lorsqu'ils ne sont pas multijoueurs. Lorsqu'ils sont multijoueurs, toute répétitivité disparaît : différence de niveau entre les joueurs, se taper dessus, piquer des vies à l'autre, se moquer, aider, défier... Les beat'em all modernes sont très exceptionnellement multi-joueurs, et c'est pour ça qu'ils m'ennuient, quels que soient l'univers, les séquences scriptées et les gimmicks. Au contraire, un vieux jeu, n'ayant pas pour lui la "production value" ou la 3D, mise sur autre chose, qui est la qualité du gameplay, du level-design. Si ce n'est le genre musical, pour lequel il a fallu attendre la popularisation du support CD, tous les genres existaient à ces vieilles époques, et peut-être plus nombreux et audacieux parfois (ce que je dis est à relativiser avec l'apparition des jeux indépendants, qui reviennent en partie à ces sources, avec la modestie de leurs moyens).

- la nostalgie joue un rôle important, mais... il ne faut pas imaginer que je me raccroche aux joies du passé, plus vives de ce que je ne connaissais dans l'enfance que peu de joies, dans une démarche proustienne de renouvellement (intentionnel toutefois) des expériences passées permettant à chacun de se sentir, en confondant un instant le moi présent avec le moi passé, tel qu'un être trans-temporel, libéré du sinistre écoulement du temps, et libéré ainsi du souci de la mort.
Non, la nostalgie est à comprendre plutôt de la manière suivante : quand le gâteau est bon, on veut en rajouter.

Je terminerai en précisant que je ne rejoue pas à un jeu dont je considère n'avoir plus de plaisir à tirer. Je joue à d'autres jeux y ressemblant. Et que je n'exclue pas des jeux récents, et même des genres que j'ai découverts à l'âge adulte : les jeux musicaux, les roguelikes, de même les visual novels, de même les jeux "sublimes" (insignifiance de l'homme dans un monde colossal et abandonné : Ico, Shadow of the Colossus, Knitt Stories, bientôt Journey). Mon goût pour ces jeux ne vient pas de l'enfance. L'an dernier ça a été les shoot'em ups (dont je ne connaissais jusque-là que deux titres : Life Force, qui m'amusait seulement parce qu'il était multi-joueurs, et R-Type que je n'arrivais pas à aimer). Enfin il y a un genre parmi mes préférés dans l'enfance, le Run and Gun, auquel je ne trouve plus de charmes.


Hmm... suite au prochain post, là je vais manger (y aura du gâteau au dessert ! :fan:).

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Du temps

Messagepar Zim » 25 Juil 2011, 19:48

Pour résumer :
1) je ne considère pas que jouer à un jeu game boy est davantage une perte de temps que de jouer à un jeu récent
2) je rejoue peu, mais joue plutôt à des jeux, voire des genres, nouveaux pour moi, qu'ils soient anciens ou récents.

Maintenant, combien de temps est-ce que je joue, et est-ce une perte de temps ?
Comme Magnolia en fait, je joue entre 5 et 30 heures par semaines. J'y joue pour le plaisir de jouer. Je ne considère pas ce plaisir comme une perte de temps, j'accorde beaucoup d'importance à mon plaisir.
Mais je n'y joue pas que pour le plaisir de jouer : j'y joue pour mieux comprendre le média.
Du point de vue historique d'abord (c'est ce qui fait que si je ne regarde jamais les infos, je ne suis en revanche de près l'actualité vidéo-ludique).
Ensuite d'un point de vue critique : c'est un plaisir intellectuel de découvrir comment sont faites les choses.
Enfin d'un point de vue créatif : étudier comment font les autres, ce qu'ils font bien, ce qu'ils font mal, pour mieux faire moi-même.

Je sais que sur ce dernier point, Gaetz est en désaccord (je compte en reparler avec lui à l'IRL). Jouer à d'autres jeux permet d'avoir les idées qui viennent plus facilement, et sont autant de prototypes qui me permettent de juger en moi-même les effets qu'ils produisent : est-ce que ceci me plaît ? Me déplaît ? Pourquoi ? Cela permet d'éviter certaines erreurs. Je dirais qu'avant d'espérer faire école, il faut aller à l'école : et jouer aux jeux-vidéo est une forme d'éducation pour moi, lorsque l'on sait voir. C'est pourquoi ce serait mal comprendre le plaisir que j'ai à jouer aux jeux-vidéo : le plaisir de jeu évidemment, le plaisir intellectuel de l'analyse ensuite, le plaisir de la création enfin, qui trouve un soutien dans le plaisir intellectuel de l'analyse, bien qu'il ne soit ni suffisant, ni suffisant (j'émets un doute sur ce dernier point sans argument précis à avancer).
Mais là où mon point de vue divergeait avec Gaetz, c'était quand je prétendais que le jour où je n'aurais plus goût aux jeux-vidéo (alors qu'il existe encore d'excellents jeux non-joués que je pourrais aimer pourtant), alors je n'aurais plus de prétention à réaliser un jeu-vidéo : car pour être développeur, il faut être joueur : le risque étant sinon de produire des jeux... qui ne soient pas pour joueurs, du fait qu'on ne comprenne plus de l'intérieur - ce qui s'appelle comprendre - ce qui fait la valeur d'un jeu.

Si j'ai un regret concernant mon temps de jeu, il concerne en même temps le temps passer à créer des jeux : c'est que la part de temps que j'accordais aux occupations littéraires a grandement diminué en comparaison d'il y a deux ans.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Du temps

Messagepar Zim » 25 Juil 2011, 20:37

Autre raison pour laquelle je préfère les vieux jeux : je peux les tester avant d'acheter, et les acheter à pas cher (ou même ne pas les acheter). Je ne veux pas me ruiner en jeux PS3 à 70 euros alors que j'ignore s'ils les valent. Mon expérience avec la PSP a été de ce point de vue un désastre.
La facilité avec laquelle on obtient les jeux DS gratuitement, et leur prix rapidement cassé, n'est pas pour rien dans ma préférence pour cette console et mes nombreux achats alors même qu'elle est récente. (Mais pas seulement, cf la PSP avant laquelle je n'avais jamais eu un aussi mauvais ratio jeux appréciés/jeux essayés.)

Avatar de l’utilisateur
Blizzard
Dompteur de lions
Messages : 229
Inscription : 09 Juil 2011, 18:58

Re: Du temps

Messagepar Blizzard » 25 Juil 2011, 22:19

La PSP t'a à ce point déçu ?
Je pense essayer de m'en procurer prochainement... Car les jeux qui m'attirent dessus m'attirent pas mal. Après, il est vrai qu'ils ne sont pas nombreux...
Ca m'intéresserait d'en savoir plus sur ce point, Zim ^^.

Avatar de l’utilisateur
Dastrem
Esquive tous marteaux
Messages : 500
Inscription : 26 Mars 2011, 20:53

Re: Du temps

Messagepar Dastrem » 25 Juil 2011, 22:40

Perso, je ne regrette en rien ma PSP, surtout depuis que ses murs ont tombé. :hap:

Fantomas
Dompteur de lions
Messages : 206
Inscription : 12 Juin 2011, 16:24

Re: Du temps

Messagepar Fantomas » 25 Juil 2011, 23:49

Y'a de bons jeux sur PSP pourtant : Star Ocean 2, Breath of Fire 3, FF7, etc...

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Du temps

Messagepar I AM ERROR » 26 Juil 2011, 00:12

Y'a de bons jeux sur PSP pourtant : Star Ocean 2, Breath of Fire 3, FF7, etc...
Quel vilain troll tu fais. :fufu:

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Du temps

Messagepar Zim » 26 Juil 2011, 10:18

Je sais pas pour Star Ocean 2, mais le 1 était lent, moche, mou, bavard, rien à voir avec l'original sur Snes. Du coup j'ai pas tenté le 2 (qui est paraît-t-il plus bavard encore).
Breath of Fire 3 est un bon jeu, mais finalement je l'ai fait sur PS : sur PSP, et il est trop trop lent.
En gros c'est le reproche que je fais à la PSP : la plupart des bons jeux sont des portages ou des remakes, mais de mauvais portages ou remakes.
Trois autres exemples :
- Parappa the Rapper dont la difficulté a été augmentée et est devenu injouable pour moi - je me suis rabattu sur l'original
- Valkyrie Profile qui est tout écrasé, étiré sur les côtés pour tenir sur un écran PSP
- Castlevania Rondo of Blood devenu moche, avec des graphismes trahissant le level-design (genre un piège bien évident passe inaperçu dans le remake, et une bien moindre précision du fait de l'utilisation de polygones au lieu de pixels. Le pire étant que l'original est inclus dans l'UMD, et que j'ai donc pu découvrir les deux en même temps (l'original après le remake), et voir à quel point le remake était du gâchis.


Trotter, tu n'as toujours pas donné ton avis sur la question du temps !

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Du temps

Messagepar trotter » 26 Juil 2011, 20:55

Et toi trotter ? Tu en penses quoi ?
Qu'on se fait lobotomiser en perdant des heures de notre vie dans des produits très peu enrichissants alors qu'on pourrait les investir dans la vie réelle.

Si j'ai un regret concernant mon temps de jeu [...] c'est que la part de temps que j'accordais aux occupations littéraires a grandement diminué en comparaison d'il y a deux ans.
C'est pas beaucoup plus facile intellectuellement de jouer à ce que tu joue actuellement que de lire ce que tu lisais il y a deux ans ?

Avatar de l’utilisateur
Dastrem
Esquive tous marteaux
Messages : 500
Inscription : 26 Mars 2011, 20:53

Re: Du temps

Messagepar Dastrem » 26 Juil 2011, 21:05

J'ai trouvé Star Ocean PSP très bien...
Meilleur que la version SNES...
M'enfin, il a quand même des défauts, mais bon, certains trucs les gommes. :hap:

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Du temps

Messagepar I AM ERROR » 26 Juil 2011, 21:12

Qu'on se fait lobotomiser en perdant des heures de notre vie dans des produits très peu enrichissants alors qu'on pourrait les investir dans la vie réelle.
Si je pensais cela j'aurai arrêté de jouer. :fou:
La plupart des choses que font les gens dans leur "vie réelle" ne sont pas vraiment enrichissantes non plus. :pic:

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Du temps

Messagepar Zim » 26 Juil 2011, 21:16

C'est pas beaucoup plus facile intellectuellement de jouer à ce que tu joue actuellement que de lire ce que tu lisais il y a deux ans ?
Non, au contraire. Jouer était très stimulant ces deux dernières années parce que je redécouvrais tout d'un oeil plus critique.

J'ai arrêté de lire parce que j'avais lu tout ce que je voulais lire. J'en étais réduit à du Balzac, qui malgré la qualité de son style est un arriviste à la sensibilité grossière incarnant les haïssables valeurs petits-bourgeoises, ou des traductions médiocres de grands écrivains russes.

Cet été, j'ai relu Pagnol pas relu depuis 12 ans, Barjavel depuis 10 ans, je relis Kundera, jamais retouché depuis 6 ans. Ca me rappelle qu'il y a des choses bien dans la littérature, mais en même temps, ça me rappelle que j'aurai bientôt plus rien à lire. (Il y aura quand même Paul Auster, pas relu, lui, depuis 8 ans, et Amin Maalouf, pas relu depuis 10 ans.)

Gracq, Breton, Stendhal, Flaubert, Proust, Cervantes, Diderot, Bernanos, Claudel, Saint-John Perse, Artaud, Michon, Giroudoux, Aymé et quelques autres, je ne les connais que trop, les lire ne m'apporte plus rien tant qu'ils restent présents à ma mémoire, et je tiens pour rien le reste (et surtout ce qui s'écrit aujourd'hui à de rares exceptions près, qui sont des auteurs vieillissants).

Mais je ne parlais pas tant de lecture que d'écriture : car de même que je joue pour apprendre à créer des jeux (ce qui me plait, c'est d'apprendre à faire des choses comme celles qui me plaisent), je lisais pour apprendre à écrire : jouer-programmer ; lire-écrire sont des couples inséparables pour moi.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Du temps

Messagepar trotter » 26 Juil 2011, 21:18

Tiens, je joue à The Witcher en ce moment.

Le début se passe dans une sorte de château, on combat des gens, un héros meurt puis on discute.

Est-ce que j'ai appris comment était un château, visuellement ? Non, le château est un faux. Autant en visiter un vrai.
Est-ce que j'ai appris à décrire un château ? Non. Mieux vaut lire un bouquin.
Est-ce que j'ai appris à me battre ? Non. Il est plutôt conseillé de suivre des cours d'arts martiaux.
Est-ce que j'ai appris à avoir des relations avec des gens ? Non. Les réactions aux dialogues ne sont pas naturelles.
Est-ce que j'ai appris la mode ? Non. Les vêtements ne sont peut être pas portables, autant regarder un film. Visuellement j'ai moins appris de choses qu'en posant le nez par terre quelques minutes dans l'herbe.
Est-ce que j'ai était subjugué par le travail artistique ? Euh...

Alors j'ai fait quoi ? J'ai appris à utiliser l'interface du jeu (ça a pris 20 min grand maximum). J'ai eu des information sur un énième univers d'héroic fantasy certainement bancal. J'ai été chercher des plantes qui n'existent pas pour soigner une maladie qui n'existe pas. J'ai appris des choses utilisables dans un seul univers.

On peut aussi apprendre à créer un jeu en jouant, mais cette excuse marche avec absolument tout :
"Dit moi Platiton, pourquoi joues-tu au Jokari ?
-Pour apprendre à jouer au Jokari, quelle question, et peut être créer moi-même des Jokaris pour d'autres personnes."

Bon alors certes, il y a l'évasion dans un autre univers, quitter les problèmes du quotidien tout ça, ok. C'est de la détente. Du relâchement. De la démission ?

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Du temps

Messagepar I AM ERROR » 26 Juil 2011, 21:35

Et à part avoir joué à ton jeu tu as accomplis des choses enrichissantes récemment ?
Serais-tu près à aller visiter un chateau pour savoir comment ils sont fait ? A apprendre un art-martial ? etc.

Et jouer pour quitter son quotidien merdique, c'est un concept que je trouve triste, ça doit exister forcement mais ça n'est pas pour cette raison que je joue par exemple.

Tu te prends vraiment beaucoup la tête en tout cas. ;)

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Du temps

Messagepar Kyalie » 26 Juil 2011, 21:45

Je suis assez d'accord avec Magnolia, j'allais poser la même question. Le jeu vidéo pour moi (peut-être parce que je me restreins au genre du RPG) arrive à me faire cogiter sur certains trucs (il me faut pas grand-chose), mais globalement j'y joue souvent parce que je n'ai pas spécialement envie de faire quoique ce soit, ça remplit un vide.

Le truc c'est qu'il faut pouvoir éprouver de l'intérêt pour d'autres choses, et c'est pas gagné. Tu pourrais te poser des heures devant des reportages historiques sans rien en retenir ou même en éprouver le même intérêt. Et quand bien même ça t'apporterait quelque chose, aurait-ce la moindre utilité ?
Je me suis énormément penchée sur la politique, l'économie cette dernière année, j'ai beaucoup appris. A part éveiller une immense frustration vis-à-vis de mon impuissance à changer les choses, ça ne m'a pas aidée à grand-chose. On peut dire que c'est même passé au niveau du divertissement quelque part.
Il y a quelques années ça ne m'intéressait pas le moins du monde, alors me divertir...

Il y a des tas de choses qui paraissent super qui sont au final décevantes ; rencontrer des gens finalement rarement intéressants, obtenir l'autographe d'un gars qui en signe mécaniquement, aller à un concert pour se rendre compte que la foule, le bruit, c'est chiant, et qu'en plus c'est pas aussi bien que la version cd, aller à un match de tennis pour se rendre compte qu'on voit moins bien qu'à la télé et qu'on est en plein cagnard, visiter des endroits pour se rendre compte qu'encore une fois on en a tout vu à la télé et que la mondialisation est passée par là, faire du sport pour... faire du sport (si ça c'est pas du même niveau que le jeu vidéo...), aller dans un musée pour passer devant des oeuvres comme tu passerais d'une page à l'autre sur le net sans se souvenir de rien au final, etc...

Que voudrais-tu faire que tu ne fais pas soi-disant parce que tu passes ton temps sur des jv ?
La question que tu poses ressemble un peu trop à un "pourquoi vivons-nous ?" au final...
Dernière édition par Kyalie le 26 Juil 2011, 21:53, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Amalrich
Dompteur de lions
Messages : 278
Inscription : 05 Avr 2011, 21:42
Localisation : Pays de l'Oeil

Re: Du temps

Messagepar Amalrich » 26 Juil 2011, 21:53

Rien ne remplit jamais vraiment le vide en moi. =(

La vacuité que tu exprimes vis-à-vis de ce jeu (et par extension de tous les autres?), trotter, on peut l'exprimer vis-à-vis de toute autre activité, quoi que tu puisses en dire. Mais si tu la ressens trop "douloureusement" alors tu auras soin de ne plus jouer et de faire autre chose, mais n'imagine pas que ça aura plus de sens :nerdsang: .

Je suis peut-être un zinzin relativiste tout-ce-qu'on-veut, mais avec une telle vision des choses, tout est moins grave (même si plus terne) puisque tout ce qui peut compter c'est ce que TOI tu trouves important de faire.
Je me suis énormément penchée sur la politique, l'économie cette dernière année, j'ai beaucoup appris. A part éveiller une immense frustration vis-à-vis de mon impuissance à changer les choses, ça ne m'a pas aidée à grand-chose. On peut dire que c'est même passé au niveau du divertissement quelque part.
C'est une réflexion intéressante, tu mets des mots sur quelque chose que je n'arrivais pas à formaliser.

J'ose pas aller trop loin dans le fond de ma pensée ici, je pourrais peut-être foutre ça dans un projet RM tiens! :nerd:

Edit : vazy Kyalie tu as rajouté des trucs que j'avais pas lus avant de poster! :fou:
Dernière édition par Amalrich le 26 Juil 2011, 22:04, édité 1 fois.
Il y avait toujours les ronces...

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Du temps

Messagepar Kyalie » 26 Juil 2011, 21:57

Ouai je sais :D

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Du temps

Messagepar Zim » 26 Juil 2011, 22:04

En résumant mon message au-dessus, un peu trop disert parce que tu as touché une corde sensible (et encore, je me suis arrêté avant d'expliquer pourquoi j'ai abandonné l'écriture, pour ne pas trop dériver du sujet :p), ce que je voulais dire, c'est que je joue pour créer... et que je me permets des dérives comme jouer à toutes sortes de jeux, me renseigner sur leur contexte socio-économique, l'histoire de leur développement, les théories qui les sous-tendent, leurs mécanismes, etc. que pour cette raison que c'est toujours bon à prendre : j'essaie de vivre avec mon sujet, dirais-je si je m'exprimais en artiste. :awi:

Sans ça, je ne jouerais que dans l'espoir d'affiner ma sensibilité, en apprenant à voir par le regard d'autrui... Ce que je fais aussi dans la vie, et avec les bandes-dessinées, les films (mais rarement, car le média dont je veux me servir est prioritaire)... toujours dans l'idée de transposer cela dans mes activités créatrices.

Resterait à savoir pourquoi je crois en la création (/!\ la création, c'est parfois aussi éduquer autrui), mais c'est une réponse personnelle, tu ne la comprendrais pas de ma bouche à moins que tu la comprennes déjà dans ton cœur. :awi:

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Du temps

Messagepar trotter » 26 Juil 2011, 22:15

Serais-tu près à aller visiter un château pour savoir comment ils sont fait ? A apprendre un art-martial ? etc.
Oui, et j'ai déjà discuté avec des gens, vu des films et regardé l'herbe quelques minutes.
La vacuité que tu exprimes vis-à-vis de ce jeu (et par extension de tous les autres?), trotter, on peut l'exprimer vis-à-vis de toute autre activité, quoi que tu puisses en dire.
Non, c'est pas ce que je veux dire (fais gaffe, si tu relativises tout, à que ça ne se transforme pas en dépression).

C'est un peu comme regarder Secret Story. Voilà. J'ai l'impression que les jeux vidéo m'apportent autant que de regarder Secret Story ou un blockbuster. Alors c'est fun quand même hein mais bon voilà passer de Kundera à Secret story ça fait mal.

C'est plus clair ? Ca vous apporte quoi de jouer à un Zelda ?

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Du temps

Messagepar Kyalie » 26 Juil 2011, 22:21

Rien de différent que de jouer au tennis.
Et au moins je ne participe pas à ce voyeurisme qui glorifie des crétins et rapporte des sous à des cyniques :sky:

Avatar de l’utilisateur
Amalrich
Dompteur de lions
Messages : 278
Inscription : 05 Avr 2011, 21:42
Localisation : Pays de l'Oeil

Re: Du temps

Messagepar Amalrich » 26 Juil 2011, 22:21

Mince, avec Zim, j'ai souvent l'impression qu'il y a deux discussions en même temps et que je suis pas dans la même que lui. xD

Ben finalement Kyalie, ce que tu dis là :
Il y a des tas de choses qui paraissent super qui sont au final décevantes ; rencontrer des gens finalement rarement intéressants, obtenir l'autographe d'un gars qui en signe mécaniquement, aller à un concert pour se rendre compte que la foule, le bruit, c'est chiant, et qu'en plus c'est pas aussi bien que la version cd, aller à un match de tennis pour se rendre compte qu'on voit moins bien qu'à la télé et qu'on est en plein cagnard, visiter des endroits pour se rendre compte qu'encore une fois on en a tout vu à la télé et que la mondialisation est passée par là, faire du sport pour... faire du sport (si ça c'est pas du même niveau que le jeu vidéo...), aller dans un musée pour passer devant des oeuvres comme tu passerais d'une page à l'autre sur le net sans se souvenir de rien au final, etc...
N'est-ce pas l'illustration de ça :
La vacuité que tu exprimes vis-à-vis de ce jeu (et par extension de tous les autres?), trotter, on peut l'exprimer vis-à-vis de toute autre activité
Non?
(fais gaffe, si tu relativises tout, à que ça ne se transforme pas en dépression).
En fait ça ne se contrôle pas vraiment, mais il me reste encore le feeling, ce truc étrange qui me fait me dire que même si ce que je fais ne rime à rien dans l'ordre cosmique, et bah j'aime ça quand même (lire un bouquin, cuisiner ma bouffe, caresser mon chat, discuter avec mon frangin, sentir le soleil sur ma poooooÔOOOO ♫♪...). Je pense que sans ça, ma vie ne vaudrait pas la peine d'être continuée.

Ce feeling n'est peut-être finalement que l'intérêt qu'on porte aux choses, intérêt qu'on peut perdre pour à peu près tout en cas de dépression (qui vient comme ça, sans qu'on puisse agir dessus de toute façon). Si on ne peut pas éviter de déprimer, on peut au moins s'abstenir de se jeter par la fenêtre tout de suite, vu que le feeling peut toujours revenir. Un peu comme une panne d'érection chez les pépés.

Faut que je trouve un autre mot pour le décrire tiens. Et après je fonde ma secte new age. :awi:

Trotter > Voilà, tu vois ce qui me fait tenir malgré mon relativisme.
Il y avait toujours les ronces...

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Du temps

Messagepar trotter » 26 Juil 2011, 22:23

Rien de différent que de jouer au tennis.
Ben au moins c'est bon pour le corps.

(Bon bah tant mieux AVM.)

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Du temps

Messagepar Kyalie » 26 Juil 2011, 22:26

Ouai enfin j'ai pris un peu de muscle... voilà voilà... (et à côté de ça j'ai pris magiquement 5 kilos dans le bide) :!!:
AVM> ouai ouai en effet c'est pareil (et tout ce que j'ai cité je le pense vraiment et c'est du vécu :P)
Dernière édition par Kyalie le 26 Juil 2011, 22:27, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 21:54

Re: Du temps

Messagepar I AM ERROR » 26 Juil 2011, 22:26

Quand tu joues à un jeu tu apprends, tu as du plaisir, tu te motives à remplir des défis, etc. Tu n'as pas cela en regarder une merde à la TV. Peut être le plaisir... l’apprentissage, bof, le dépassement de sois, non.

Je joue à des jeux pour être dans un univers qui me plait. Comme quand on joue étant enfant à des jeux entre nous, genre les policiers et voleurs, etc. Ca permet de vivre des choses sans pour autant se faire chier : je veux visiter des temples perdus et trouver des trésors mais je risquerai jamais de le faire en vrai...

Aussi, je joue pour bien jouer, m'améliorer, comme dans un sport, le dépassement de sois. Je joue et rejoue à certains jeux afin de perfectionner ma manière de jouer et de réussir à être super forte dans l'univers du jeu, ce qui est vraiment satisfaisant... et j'aurai jamais ce sentiment en regardant Secret story.


Revenir vers « Articles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

cron