Bouquins

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Bouquins

Messagepar Gaetz » 29 Août 2011, 08:46

On en sort pas !

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Bouquins

Messagepar Zim » 05 Sep 2011, 13:13

"Annie aime les sucettes..." L'air me trotte dans la tête, je le sifflote, je le chantonne, ayant enfin pu mettre la main sur l'intégrale 63-68 de France Gall.
D'une part parce que France Gall c'est bien (si si :boude:). D'autres part parce que je lis Lolita de Nabokov (ajoutez un zeste de Lemon Incest pour parfumer le tout d'une odeur un peu moins sulfureuse :nerdsang:).

Le roman se présente comme les mémoires d'Humbert Humbert, passionné depuis un torride amour d'enfance inassouvi par les nymphettes, et l'une plus accessible à son emprise que les autres : Lo, Lola, Lolita.
Nabokov distancie deux fois l'ouvrage de lui-même (l'auteur) : mémoires de H. H. (=> narration à la première personne, sans jugement extérieur, où on pourrait déceler une position morale pour ou contre), recueilli et publié par un avocat comme pièce à conviction pour le tribunal. Le nom de Nabokov est complètement écarté (pas même comme éditeur).

La force du récit, outre le style éminemment littéraire, est que Nabokov réussit à faire voir ce qu'est la beauté (sexuelle) d'une enfant (de certaines enfants) (le propre de la littérature selon Proust : faire accéder le lecteur à d'autres univers intérieurs, en l'occurrence celui de H.H.). Avec ça, des arguments pour rationaliser une telle passion.
Ce n'est pourtant pas une apologie de la pédophilie : la rationalisation trouve bientôt ses limites, discréditée qu'elle est par le comportement de moins en moins raisonné du narrateur : il devient progressivement fou (sachant qu'on est prévenu rapidement, le narrateur signalant lui-même des antécédents psychiatriques).
Mais Nabokov se retient de juger : c'est au lecteur d'éprouver de la sympathie ou non pour le personnage selon son code moral : parce que c'est une narration à la première personne (pas de trace explicite de l'auteur), et parce que c'est la démesure de la passion qui devient progressivement blâmable : à aucun moment la perception d'une enfant comme objet sexuel n'est récusé. Il n'est pas impossible qu'à la toute fin du roman, comme dans les Liaisons dangereuses, le récit par une pirouette récuse tout ce qui précède (dans les Liaisons dangereuses, les personnages principaux sont châties par le Destin, dans le cas de la femme par un deus ex machina peu convainquant (intentionnellement peu convainquant, à la fois pour se protéger de la censure et pour malgré tout ne pas ruiner le sens de l’œuvre).

Je vous rassure, je ne deviendrais pas pédophile : je préfère les jeunes filles de 18 à 22 ans. :oscar:


J'ai commencé pour l'abandonner au bout d'une vingtaine de pages Le Voyage d'Anna Blum de Paul Auster : c'est une longue lettre qu'adresse une femme à un vieil ami, lui décrivant les ruines d'un monde dévasté. Mais les notations sont tellement banales, et trop peu crédibles pour oublier la présence malvenue de l'auteur : certaines réactions (d'ordre sociale) qu'il décrit dans la situation qu'il invente ne sont tout simplement pas crédibles : curieuses, édifiantes, mais pas crédibles : et lorsqu'on lit un roman en se disant "je n'aurais pas fait ça comme ça", c'est que quelque chose ne va pas. Comme en plus je m'ennuyais (pour mesurer un peu, autant qu'en jouant à Darksiders :nerd:), j'ai refermé le livre. Ca confirme mon jugement sur Paul Auster, à savoir qu'il n'est pas un homme de talent, comme un magicien dont on verrait les trucs. Je m'en tiendrais de lui à Tombouctou et la Musique du hasard (il a eu quelques éclairs de génie dans sa carrière).

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 05 Sep 2011, 14:00

Ah Paul Auster je trouve ça déprimaaant avec trois "a".

Ton truc du pédophile ça me fait penser au pdf "Confession d'un pédophile, l'impossible filtrage du web" :
http://www.numerama.com/magazine/14977- ... nible.html
Pas eu le courage de le lire.

En ce moment je lis "les mille et une nuits" traduit par Antoine Galland, j'aime bien comment c'est écrit. Les contes s'emboitent les uns les autres, c'est marrant du genre "Sire, laissez-moi vous conter l'histoire du pêcheur, il pêcha un coffre dans lequel était enfermé un génie. Pour toute récompense, le génie ingrat allait dévorer le pêcheur quand celui-ci lui raconta l'histoire du vizir traitre. Ce vizir était au service d'un sultan, et il lui conta l'histoire du...".
Ya parfois jusqu'à 4 histoires emboitées.
Les histoires en elles-mêmes cassent pas trois pattes à un canard , c'est genre XXX qui se fait transformer en YYY car il a été trahi par ZZZ, mais heureusement il sera vengé par AAA.

Hé, je viens de voir que la traduction date de 1704 quand même.

Trouvé là :
http://www.gutenberg.org/browse/languages/fr

On a du Hugo, Jules Vernes, Zola, Conan Doyle, Lovecraft...
Ya tellement de choses qui sont tombés/vont pas tarder à tomber dans le domaine public, on a de quoi se régaler.
Genre les vieux Charlots ou des vieux cartoons ici : http://www.archive.org/details/animationandcartoons

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Bouquins

Messagepar Zim » 05 Sep 2011, 14:24

Hé, je viens de voir que la traduction date de 1704 quand même.
Tout à fait. Première traduction au monde en langue d'Europe de l'Ouest. ^^

Dans le même genre, mais d'un autre pays (l'Inde), le Pañchatantra ("Le Livre d’instruction en cinq parties "), ou encore le Kathâsaritsâgara ("l'Océan de rivières de contes"), dont en particulier la partie du Vetâlapancavimsatika (les Contes du vampire), qui fonctionnent eux-aussi par emboitements à plusieurs degrés. :) (Mais c'est moins bien traduit, mais c'est dans ces livres uniquement que des princesses se suicident pour une raison x ou y en se tranchant la langue avec les dents. :mimi:)

Ok pour le truc de pédophile, je jetterai un coup d'oeil. :nerd: (Mais je ne lis pas Lolita pour ça, mais pour le style :fou:)

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Bouquins

Messagepar Kyalie » 05 Sep 2011, 19:59

Ah ouai j'ai adoré Lolita ! J'aime beaucoup comme Humbert mélange les styles directs et indirects lorsqu'il rapporte une conversation.
Mais Dolores, c'est rien qu'une petite allumeuse :P
J'avais commencé à mater l'adaptation de Kubrick, mais j'ai trouvé ça terriblement ennuyeux, d'autant que la fille qui joue Lolita fait beaucoup trop âgée, et n'a rien de la 'nymphette'.
Et puis depuis que j'ai vu Les associés avec Nicolas Cage, Sam Rockwell et surtout Alison Lohman bah je ne vois plus qu'elle dans le rôle car malgré ses 24 ans elle paraissait parfaitement les 14 ans de son personnage lequel avait le côté très frondeur de Lolita. D'ailleurs, j'étais tombée sur un article qui faisait des comparaisons entre Les associés et Lolita et dans ma tête j'étais genre "C'est pas faux ! Ô_o".

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 10 Sep 2011, 09:54

Philosophie des jeux vidéo est gratos en ligne :
http://www.editions-zones.fr/spip.php?i ... yberplayer

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Bouquins

Messagepar Zim » 10 Sep 2011, 10:39

Merci, je vais le lire aujourd'hui. :awi:

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 10 Sep 2011, 13:44

En fait tu sais quoi si tu as envie de te flinguer les yeux sur l'écran lis plutôt Morgoth :
http://mapage.noos.fr/aspexpl/morg_01.htm

Ou alors Kalon si tu es pressé-mais-bon-tu-veux-bien-en-lire-un-pour-faire-plaisir-à-l'autre-là (c'est plus vieux mais plus court) :
http://mapage.noos.fr/aspexpl/kalon1.htm

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Bouquins

Messagepar Zim » 01 Nov 2011, 23:04

J'avais lu une bonne partie de ces récits, l'humour était bon. :awi:

Je continue à lire gentiment des bouquins.
J'avais amené en Irlande Lolita de Nabokov, qui est très bien (j'en avais déjà parlé). Aussi Invitation au supplice du même auteur, je l'ai lâché rapidement. J'ai lâché aussi Le Voyage d'Anna Blum de Paul Auster. Ses livres sont très inégaux, et passables au mieux à mon goût. je ne comprends pas du tout comment il a pu être un de mes auteurs préférés en terminale. Et puis diverses nouvelles de Borges et de Poe, excellentes comme toujours (c'était des relectures).
Contrairement à ce que prédisait trotter, j'ai adoré Bukowski. Ses Contes et Nouveaux Contes de la Folie Ordinaire. J'ai profité de mon bref séjour en France pour acheté de lui deux romans : Le Postier (son premier livre, après avoir publié ses Chroniques d'un vieux dégueulasse dans je ne sais pas quel journal), et Factotum. j'en suis à la moitié du Postier (lu pendant le voyage), c'est du Bukowski : bières, filles, paris aux courses hippiques, boulots abrutissants, vie de clochard, le plaisir de chier, tout y est (sauf les discussions sur la poésie : ce livre parle justement d'un homme qui sera amené à écrire, pas qui est déjà écrivain). :awi:

Et ce week-end, je me suis jeté dès que je l'ai aperçu sur Habibi, la dernière bédé de Craig Thompson, un des plus grands auteurs contemporain, mondialement connu pour son Blankets (Manteau de neige). C'est une bédé sur l'islam, sujet traité avec beaucoup de respect et de compréhension, alors que le type est un chrétien très croyant et très pratiquant de l'Amérique profonde à la base. :chou:
Graphiquement, c'est toujours aussi impressionnant : un mélange de comics et de mysticisme, et d'humour, qui forme véritablement son style, une sorte de David B., mais en beaucoup mieux :
http://www.portlandmonthlymag.com/asset ... 1314340892
http://s21.theawl.com/awl/up/2011/09/ha ... 804586.jpg
http://graphics8.nytimes.com/images/201 ... Inline.jpg

C'est une très très belle histoire d'amour, et un belle déclaration d'amour à la religion musulmane (encore une fois, c'est extrêmement osé pour un Américain).

L'édition américaine est magnifique, je vais peut-être vendre ma version française et m'acheter celle-là. Oo
http://www.savagecritic.com/wp-content/ ... habibi.jpg


Tenez je vous mets aussi quelques images de Blankets :
http://28.media.tumblr.com/tumblr_ldn4a ... o1_500.jpg
http://illustrationfriday.com/blog/wp-c ... kets+3.jpg

Avatar de l’utilisateur
Nei
Maître des caves
Messages : 105
Inscription : 26 Mars 2011, 21:34

Re: Bouquins

Messagepar Nei » 02 Nov 2011, 12:17

Moi comme je suis un sale gosse trisomique je me suis mis à lire les Tara Duncan.
C'est enfantin, un peu perché, pas mal calqué sur Harry Potter, à l'humour très douteux et au style bancal.
Tout ce que j'aime, parce que ça se laisse lire sans aucune prise de tête. Mais faut avouer que ça va pas faire du bien à mon QI...

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Bouquins

Messagepar Kyalie » 02 Nov 2011, 14:08

Moi j'ai acheté 4 bouquins 'intello' pendant mon passage en France :
- Etat d'urgence (François Bayrou), qui est en gros son programme fondé sur deux grosses priorité la production (la relancer par l'offre, soutenir les véritables entrepreneurs et ne pas hésiter à reprendre certains secteurs complètement délaissés) et l'éducation.

- Les pathologies de la démocratie ; mais y a de quoi s'arracher les cheveux tant c'est pas pédagogue, mais c'est malgré tout intéressant, ça parle de l'importance de laïcité 'à la française' du passage des démocraties naissantes aux démocraties adultes, de l'échec de la Révolution qui a terminé en Terreur mais les deux ne devant pas être forcément liées, et pour l'instant j'en suis que là :)

- Au coeur des mythologies (Jean Lacarrière) ; qui étudie les grands mythes communs au sein des civilisations européennes et méditerranéennes. Il exclue volontairement les civilisations asiatiques et sud-américaines (c'est dit dans l'intro) car il se concentre surtout sur les influences réciproques des premières.
Il va parfois un peu vite dans ses retranscriptions qui fait que je me mélange les pinceaux : genre dans la civilisation babylonienne, Apsou engendre Tiamat qui engendre moult dieux et l'un d'entre eux, Ea, tue Apsou dans son sommeil... et plus tard Marduk naît d'Apsou qui est censé être mort Ô_é WHAT?

- Mythologie chrétienne ; je l'ai pas commencé mais je l'ai pris avec un grand sourire narquois parce que j'avais utilisé ce terme face à Ody (le frère de Nemausus) qui avait violemment tiqué car assez pratiquant.

Avatar de l’utilisateur
Choco-sama
Frappeur de blocs
Messages : 31
Inscription : 15 Oct 2011, 19:55

Re: Bouquins

Messagepar Choco-sama » 03 Nov 2011, 13:52

En ce moment, je lis un livre sur l'évolution et le développement psychomoteur de l'enfant de 0 à 3 ans =D

Avatar de l’utilisateur
Amalrich
Dompteur de lions
Messages : 278
Inscription : 05 Avr 2011, 21:42
Localisation : Pays de l'Oeil

Re: Bouquins

Messagepar Amalrich » 03 Nov 2011, 23:28

En ce moment, je lis un livre sur l'évolution et le développement psychomoteur de l'enfant de 0 à 3 ans =D
Tu reprends quelque chose que tu aurais mal fait ? :nerdsang: oué oué, c'était gratuit =>[]

Perséphone, si tu t'intéresses à la véritable démocratie (au sens éthymologique du terme, qui est le pouvoir du peuple), je te conseille deux livres fort instructifs que sont Principe du gouvernement représentatif de Bernard Manin et la La démocratie athénienne à l'époque de Démosthène de Mogens Herman Hansen.
Le premier montre en quoi le principe du gouvernement représentatif contient dans son génome un caractère aristocratique (et donc anti-démocratique, de mon point de vue), c'est intéressant mais peut-être un peu dur à lire tandis que le second est plus immersif vu que ça raconte comment fonctionnait la démocratie Athénienne du IVe siècle (qui en était une vraie, pour le coup, même si ç'aurait été sympa d'y inclure les bonnes femmes et de pas avoir d'esclaves mais ce n'est pas lié d'après moi).
C'est assez perturbant car on en comprend finalement que nos démocraties représentatives sont tout sauf de vraies démocraties au sens réel du terme (à part pour les histoires de référendums qui pour le coup relèvent bien de la démocratie directe mais bon, si le peuple dit non, on le harcèle jusqu'à ce qu'il dise oui ou alors on passe carrément outre genre Traité de Lisbonne). :/
Il y avait toujours les ronces...

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Bouquins

Messagepar Kyalie » 04 Nov 2011, 03:00

Amalrich> ah oué, mais t'inquiète pas elle fait aussi la distinction entre démocratie "antique" et démocratie "moderne".
Ce qui me déplaît un peu c'est que pour l'instant la plupart de ce que j'ai lu du bouquin ce sont des citations (pas mal de Victor Hugo), avec une analyse très succinte (trop pour le profane).

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 04 Nov 2011, 14:23

Ya l'idée du tirage au sort qui ressort pas mal en ce moment (Stochocratie).
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/f ... e-la-video
Le premier montre en quoi le principe du gouvernement représentatif contient dans son génome un caractère aristocratique
Sérieusement, vous préférez être dirigés par Pierre-Yves de la Mouchette qui paye l'ISF et a ses entrées chez les puissants ou Bébert l'ouvrier agro-alimentaire qui n'a jamais réussi à décrocher un boulot payé plus que le smic ?

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Bouquins

Messagepar Kyalie » 04 Nov 2011, 14:43

Trotter> sauf que ton Pierre-Yves il peut très bien être un con fini dont les parents ont acheté le diplôme et trouvé un boulot de cadre et qui a hérité de la fortune de ses parents dans le trafic d'organes (on avait un gars comme ça à F4... enfin, sans le trafic d'organes).
Alors que ton Bébert, il peut très bien avoir fait 8 ans d'études dans des domaines poussés, sans jamais trouver de taff parce que ce n'était pas des secteurs rentables.
Tout le monde ne mérite pas, en bien ou en mal, ce qui lui arrive (après oui bien sûr y a des exceptions, mais l'ascenseur social est quand même singulièrement en panne).

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 04 Nov 2011, 15:22

Ah ben oui, quelle intelligence de la part de Bébert d'avoir perdu 8 ans de sa vie dans des études sans débouché. Ca donne envie de lui confier les rênes du pays.
Peut être que Pierre Yves n'a jamais rien fait de ses dix doigts pour arriver au sommet, mais il y est, il a déjà son réseau constitué de gros patrons ou de banquiers et à priori s'il y est encore c'est qu'il est au moins assez compétent pour faire semblant de l'être.

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 18:33

Re: Bouquins

Messagepar Gaetz » 04 Nov 2011, 15:44

Et donc Bébert doit attendre sa prochaine réincarnation pour arrêter de se faire exploiter.
Ah ben oui, quelle intelligence de la part de Bébert d'avoir perdu 8 ans de sa vie dans des études sans débouché. Ca donne envie de lui confier les rênes du pays.
Pis c'est pas sympa de dire ça. Regarde Zim : il a fait des études qui font de lui quelqu'un de très gentil et de très cultivé (enfin je crois). Ca maximise pas ses chances de domination politique, c'est sûr, mais est-ce un mal ? Par ailleurs, la politique n'était-elle pas plus intéressante du temps où il *fallait* faire le même genre d'étude que Zim pour obtenir le pouvoir ?

J'veux dire, y'a qu'à comparer les citations de Clémenceau et celles de Sarkozy.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 04 Nov 2011, 16:25

Bien sûr que non, Zim fait ce qu'il veut de sa vie. C'est juste que vanter l'intelligence d'un mec en mettant en avant l'échec de sa carrière suite à son mauvais choix d'étude, c'est un peu, euh, on va dire, ridicule. x)

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Bouquins

Messagepar Zim » 04 Nov 2011, 16:44

Je ne connais pas assez Bébert pour parler en son nom, mais pour ma part, j'ai suivi des études qui a priori ne débouchent sur pas grand-chose (avoir une Licence ou un Master de lettres ou de de philo - voire même un doctorat, mais ça n'est pas mon cas - ne donne pas de boulot, il faut passer des concours, pour lesquels il suffit de n'importe quelle licence... Enfin c'était comme ça à mon époque, avant les réformes).
J'ai donc suivi des études inutiles pour obtenir un emploi. Mais je ne l'ai pas fait pour avoir un emploi, mais pour "faire mes humanités", c'est-à-dire acquérir une culture générale, dont Marx dit qu'elle "désigne un ensemble de connaissances, d’attitudes et de valeurs qui dépasse les savoirs spécialisés pour échapper aux idiotismes professionnels".

C'était une démarche indispensable en effet par le passé pour prétendre au pouvoir, puisqu'elle consiste à percevoir la société dans ses aspects les plus divers, sans s'enfermer dans un point de vue restrictif (incompatible avec la vision large nécessitée par la vie politiques).

Mais de la Motte a certainement l'avantage sur moi d'être plongé dans ce milieu depuis des années, c'est devenu pour lui une seconde nature. Bébert ou moi serions complètement perdus dans le monde politiques, exclus du réseau social politique, ne parlant pas leur langue, n'ayant pas les mêmes références et automatismes de réflexion : De la Motte est mieux à même d'évoluer dans ce milieu : Bébert ou moi aurions besoin d'un long temps d'adaptation (plus ou moins équivalent aux études de la Motte) avant de devenir des politiciens acceptables. Mais le deviendrions-nous, nous aurions des connaissances précieuses, lui de la base sociale du pays (dont un politicien évoluant dans son propre milieu n'a d'idée que très imprécise), moi des connaissances larges permettant de nourrir la réflexion politique, limitée autrement par son milieu fermé, et quelque peu malsain : connaissances que de la Motte ne fera sans doute jamais l'effort d'acquérir, les considérant comme inutiles à son ascension sociale et politique (ce en quoi il n'a pas tort, même si c'est un point de vue égoïste, ne considérant pas ce que ces connaissances peuvent lui apporter dans sa capacité de gouverner).

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 04 Nov 2011, 17:02

C'est beau tout ce conditionnel. Comme dit Gaetz il a plus qu'a attendre une prochaine incarnation. Bon, je lui déconseille d'être trop pressé, vu qu'il a de fortes chances de se retrouver en Afrique, en Inde ou en Chine et de regretter ses 35 heures. :angel:

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 22:47
Localisation : Rennes

Re: Bouquins

Messagepar Zim » 04 Nov 2011, 17:32

Le conditionnel dans mon paragraphe tient surtout au fait que je n'ai aucune ambition politique. :awi: (En plus j'ai quelques liens avec le monde politique.)

Ce que je voulais dire avant tout, c'est que études ne signifie pas forcément carrière (et heureusement), et que donc une absence de débouché professionnel n'est pas forcément un échec des études.
Spoiler:
 

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 05 Avr 2011, 22:18

Re: Bouquins

Messagepar trotter » 04 Nov 2011, 17:55

Ca fait un peu peur mais j'ai l'impression que l'idée d'un despotisme éclairé n'est plus si taboue vu l'ascension de la Chine, de Singapour, et un sentiment d'échec des démocratie à l'occidentale.

Moi je verrais plus des cités-états (voir quartiers pour les grandes villes) avec une démocratie directe.

Avatar de l’utilisateur
Amalrich
Dompteur de lions
Messages : 278
Inscription : 05 Avr 2011, 21:42
Localisation : Pays de l'Oeil

Re: Bouquins

Messagepar Amalrich » 04 Nov 2011, 18:17

(note à AVM : "étymologique" ne prend pas de h)
Kssss, à 23h passées et en plein devoir de droit bien relou, thous lhes mhots prhennent dhes "h".
Plus sérieusement, je suis vraiment crevé en ce moment et ça se ressent sur mon orthographe, ouais. :/

Concernant la démocratie directe, je suis vraiment pas sûr qu'elle ne serait pas transposable à des structures plus grandes que de simples cités (on peut très bien imaginer un système avec des parlements régionaux ou je ne sais quoi).

Quant à toi Zim, j'ai bien peur qu'on soit plus en oligarchie qu'en aristocratie, l'élection n'a pour moi jamais montré son efficacité à "choisir les meilleurs" mais plutôt les plus intéressés, et dans le mauvais sens du terme (ce qui est finalement inhérent au principe de l'élection et on ne peut s'en prendre qu'à nous même d'être si bêtes et de ne pas zigouiller tout le monde).

Pour faire simple, les élus ne peuvent l'être que parce qu'ils sont financés par des privés qui attendent des "retours sur investissement", c'est on ne peut plus logique, non ? Après, il y a des types biens, blablablabloublous, mais ce sont plus les exceptions que la règle et il ne vont pas bien loin...

Le principe du tirage au sort est passionnant et un peu effrayant quand on ne s'y intéresse qu'en surface, il est vrai, mais la plupart des objections formulées à son encontre sont facilement démontables d'après ce que j'ai lu (enfin, les objections de base : "inapplicable à un grand pays", "et si un zinzin est tiré au sort", "les gens sont trop cons pour faire de la politique", "pis les athéniens pouvaient se permettre d'aller à l'assemblée parce qu'ils glandaient rien, ils avaient des esclaves"...)

Une petite citation d'Alain pour faire genre style et tout : "Les gens bons ne se soucient pas de gouverner"
Du coup, ben oué, je fais plus confiance à Bébert qu'un type nourri aux réseaux, capable de dire tout et son contraire selon son auditoire, chafouin comme pas deux et finalement complètement vendu à des intérêts qui ne sont pas ceux de la Nation (même si j'aime pas ce concept).

Je reste bien sûr dans l'hypothétique, je n'ai aucun espoir concernant l'apparition de systèmes plus démocratiques. Les murs (ceux de la bêtise, des régimes pseudo-démocratiques déjà en place (qui se protègent violemment, s'il le faut), des divergences d'opinions, de l'inaction, du making) étant probablement insurmontables.
Mais pour la santé mentale, c'est mieux d'admettre que rien ne va comme ça devrait plutôt que tout va bien alors que le réel nous saute à la gueule, non ? :fou:

Maintenant j'arrête, j'ai dit mon machin, pour le moment ça va mais les débats politiques finissent toujours en insultes godwiniennes et ça me fait chier, on n'est que des moucherons impuissants de toute façon. :nerdsang:
Il y avait toujours les ronces...

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 05 Avr 2011, 22:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Bouquins

Messagepar Kyalie » 04 Nov 2011, 18:59

Trotter> y a quand même une grosse différence entre intelligence commerciale et intelligence justement 'intellectuelle', culturelle.
Oui, j'ai plus de respect pour le mec qu'aura tenté d'être chercheur, quitte à se rater, que pour le oublicitaire qu'a décidé qu'exploiter le voyeurisme des gens avec un Secret Story c'est super cool.
C'est con de faire des études qui ne débouchent sur rien uniquement si tu te places du point de vue "le PIB, c'est la vie".
Chais pas, j'ai l'impression que la citation "si à 50 ans on a pas une Rolex on a raté sa vie" t'es à donf d'accord avec.


Revenir vers « Discussion »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron