[Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

[Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 25 Jan 2012, 23:22

Y a un proverbe, allemand me semble-t-il, qui dit que la plume est plus forte que l'épée.

Démonstration :
Voilà, j'ai choisi mon camp.

J'ai pas trouvé plus pertinent pour entamer mon espace personnel, je m'excuse de ce manque d'originalité (sauf si ça vous convient). Au moins, ça affiche clairement mon grand amour pour l'écriture, même si ceux qui me connaissent savent que pour moi, l'écriture dans le jeu vidéo, c'est tout un art qui dépasse le simple fait d'écrire des lignes de dialogue correctement. Mais bien sûr, je ne parlerai pas que de ça ici. Il y a gros à parier que je me mette à causer en long, en large et en travers de choses comme Doctor Who ou toute la science fiction et fantasy british que j'adule tellement que c'est ma principale inspiration pour mon écriture personnelle. Doctor Who, tout ce que font Steven Moffat et Terry Pratchett, H2G2... la vision qu'ont les Anglais de la fiction me laisse à chaque fois sans voix, même si je trouve aussi de l'inspiration un peu partout dans le reste du monde, surtout en ce qui concerne le jeu vidéo.
je sais que cette bande annonce n'est plus d'actualité puisque la saison est finie et en DVD chez moi,
mais pourquoi se priver d'un tel régal et d'un des meilleurs morceaux de TSFH ?
Car oui, j'écris. C'est FF9 qui m'a donné envie d'écrire, même si Zelda 3 s'était chargé de me donner envie de faire des jeux vidéo. Bref, ces deux-là ensemble m'ont donné envie d'écrire des scénarii de jeu vidéo et d'étudier leurs principes. C'est ce qui m'a conduit pendant un temps à faire mon propre RPG sur lequel je bossais surtout le scénario (même si ça valait ce que ça valait à l'époque). Le nom Odyssée ne dit peut-être rien à certains, pourtant si je sors les screens, ça aura peut-être plus d'effet.
Spoiler:
 
Ensuite, j'ai quitté un peu ce milieu, pour des tas de raisons. Mais l'écriture et l'univers que j'ai entamé à l'époque RPG Maker sont toujours d'actu, et je pense que j'aurai l'occasion de vous ennuyer avec ça, notamment lorsque Ridley et moi auront avancé là-dedans, soit après quelques débats supplémentaires que je serais ravi d'avoir aussi avec vous. Et l'envie d'écrire, même si elle a sû s'exporter vers d'autres supports comme le roman, n'a toujours pas quitté le jeu vidéo, ce qui m'a amené à aussi beaucoup étudier le game design. Bah tiens, histoire de lancer ce sujet, qu'est-ce que vous pensez de cette petite vidéo qui parle de la saga Megaman et aussi de l'écriture de Megaman X, histoire de rappeler pourquoi ce jeu est un puuuuuutain (mot que vous allez lire souvent ici) de cas d'école ?
Petit cours humoristique de Game Design de 20 minutes.

EDIT :

Bon ok j'ai craqué. Je résiste pas, dans un élan de générosité (lol), à vous balancer une vidéo supplémentaire, la bande annonce (diffusée depuis un moment déjà) du film que j'attend le plus cette année avec Dark Knight Rises. À savoir : le grand retour de la saga culte Alien, dans une préquelle faite par le créateur du premier film, le grand Ridley Scott, et qui me rend déjà tout chose :sky: (Ridley Scott et le designer d'Alien, H.R.Giger sont des sources d'inspiration monstrueuses pour moi).
Oh punaise, oh punaise, oh punaise, oh punaise, oh punaise!
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar trotter » 26 Jan 2012, 03:08

Bienvenue ! Tu as essayé d'écrire des livres dont vous êtes le héros ? Tu préfères faire des jolies phrases ou raconter une histoire ?

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 12:56

Les livres dont vous êtes le héros ça n'a pas de sens littéraire pour moi. Une histoire, c'est construit, ça ne laisse pas de place pour les décisions d'un lecteur, bref, oui je préfère faire des jolies phrases débiles ^^.
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Zim » 26 Jan 2012, 15:00

Tu as rendu Trotter triste dans son coeur. :cry:

La vidéo sur Megaman X ? Déjà postée sur le forum :nerd: : viewtopic.php?f=10&t=168

Donc tu t'intéresse à l'écriture, et à l'écriture à travers le game design ? En écartant les décisions du joueur, tu manquerais tout un tas de possibilités narratives en ce qui concerne l'écriture de jeux-vidéo, comme il est montré dans la vidéo (combien inférieure serait l'intro de Megaman X, soit pourrie de tutoriels, soit réduite à une cinématique). ^^

EDIT : et ça vaut pour l'écriture littéraire : la liberté d'interprétation est une grande force dans une histoire. C'est le genre de choses qui fait que des communautés se créent, pour discuter d'uen histoire, imaginer des suites, expliquer des faits, etc. : là où les lecteurs s'impliquent vraiment, et font vivre eux-mêmes l'histoire.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar trotter » 26 Jan 2012, 15:10

Ben oui...
Parce qu'entre l'écrit dans Zelda 3 et celui de "Le temps de la malédiction"... Comment dire... Ya du texte dans zelda 3 ?

Ou alors c'est le scénar qui t'intéresse.
Dernière édition par trotter le 26 Jan 2012, 15:16, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 15:15

EDIT : et ça vaut pour l'écriture littéraire : la liberté d'interprétation est une grande force dans une histoire. C'est le genre de choses qui fait que des communautés se créent, pour discuter d'uen histoire, imaginer des suites, expliquer des faits, etc. : là où les lecteurs s'impliquent vraiment, et font vivre eux-mêmes l'histoire.
C'est là la différence fondamentale entre acteur et spectateur :3. Je ne renie pas le droit du lecteur à interpreter tout comme il veut, c'est même là sa merveille. Il ne faut cependant pas oublier que, avant de laisser le lecteur se faire sa propre histoire, l'auteur veut aussi raconter quelque chose, et c'est même pour cela qu'il écrit à l'origine. Et là, on parle de narration brute et commune à tous les médias, pas, justement, de narration propre au jeu vidéo. Puis, lorsque l'on parle de jeu vidéo, il y a une différence qui se creuse entre la liberté d'action et la liberté d'agir sur l'histoire.
Parce qu'entre les qualités littéraire de Zelda 3 et celles d'un "Le temps de la malédiction"... Comment dire... Ya du texte dans zelda 3 ?
Je ne parle pas de qualité littéraire dans le jeu vidéo (ça va oh, je suis pas Parasoft '3'), même s'il peut y en avoir. La preuve, j'ai parlé de Megaman X comme cas d'école absolu avec des petits coeurs tout roses qui sortent de ma bouche quand j'en parle, et ce n'est pas un jeu qui brille par sa littérarité mais justement par sa faculté de faire une narration propre au jeu vidéo, de jouer sur les contraintes pour devenir différent. En l'occurrence, j'ai écris divers scénars, que ce soit pour RPG ou jeux de plateforme, je sais très bien que je ne pourrai jamais l'adapter en roman, cela demanderait de tout refaire puisqu'ils sont adaptés pour un média précis et pas un autre.

Quand je dis que j'étudie l'écriture au sens large, ça ne m'empêche pas d'avoir des préférences. Et en l'occurrence, je n'aime pas les livres dont on est les héros, ce n'est pas comme ça que je conçois mon écriture de romans.

Et oui, il y a du texte dans Zelda 3 xD
Dernière édition par Ensis le 26 Jan 2012, 15:17, édité 1 fois.
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar trotter » 26 Jan 2012, 15:17

Donc c'est pas "faire des jolies phrases" mais bien "raconter des choses".

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 15:26

Donc c'est pas "faire des jolies phrases" mais bien "raconter des choses".
Je devais être mal réveillé en lisant ta phrase la première fois, parce que je ne vois pas en quoi l'un empêcherait l'autre (je devais pas comprendre où tu voulais en venir °3°).
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Zim » 26 Jan 2012, 15:37

Il ne faut cependant pas oublier que, avant de laisser le lecteur se faire sa propre histoire, l'auteur veut aussi raconter quelque chose, et c'est même pour cela qu'il écrit à l'origine.
La puissance d'un roman policier repose entièrement sur le fait que le lecteur se fait sa propre histoire tout au long du livre, faisant une hypothèse, puis une autre, à mesure que des éléments de réponse sont donnés, invalidant certaines, validant d'autres, ouvrant de nouvelles hypothèses, réactualisant des hypothèses abandonnées... C'est un des gens les plus populaires pour cette raison.
De même les romans feuilleton (à publication périodique) : le lecteur reste sur sa faim à chaque chapitre, imagine la suite, fait la psychologie des personnages...

Bref, le lecteur est très actif. Sans doute l'auteur veut raconter quelque chose, mais une bonne histoire est une histoire qui tient en haleine, et un des meilleurs moyens de tenir en haleine est de ne pas tout dire [d'un coup], de sorte que le lecteur participe lui-même à l'élaboration du scénario : le jeu consistant à savoir si on a deviné juste, et à se faire surprendre par l'écrivain qui a toujours une longueur d'avance quand il fait du bon boulot.

Je parle bien entendu des histoires qui ont pour but de captiver le lecteur (elles peuvent servir d'autres but, et ne pas valoir par elles-mêmes). Pourquoi sinon pour captiver son lecteur un écrivain voudrait-il raconter une histoire ?

Cette remarque vaut pour les jeux-vidéo (l'intro de Mega Man X), ou même pour l'enseignement (l'école nouvelle est "centrée sur l'apprenant" où l'on postule que l'on apprend mieux lorsqu'on fait les choses, ne serait-ce que parce qu'il y a plus grande implication... Ce qui a été très vrai avant cette mode pour moi dans mes meilleurs cours de philo, où l'enseignant nous faisait réfléchir, discutait avec nous, au lieu de déverser son savoir universitaire en tuant l'esprit philosophique). C'est donc une idée plutôt large, et à défaut de la suivre (on peut trouver sa propre méthode), il me semble important du moins de ne pas la sous-estimer. ^^


PS : perso, je préfèrerais faire de jolies phrases que raconter une histoire... mais faut dire que les scénarios de FF7 et co. c'est trop compliqué pour moi, suis assez peu de séries-feuilleton, ne lis pas de romans policiers... (Et avec ça, je prétends défendre l'intérêt de ces sortes de production. :fufu: )

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar trotter » 26 Jan 2012, 15:39

Je devais être mal réveillé en lisant ta phrase la première fois, parce que je ne vois pas en quoi l'un empêcherait l'autre (je devais pas comprendre où tu voulais en venir °3°).
Jamais dit ça mais laisse tomber, je crois que c'est un cas d'école de mélange entre les termes "écriture", "histoire" et "scénario"...

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar trotter » 26 Jan 2012, 15:43

La puissance d'un roman policier repose entièrement sur le fait que le lecteur se fait sa propre histoire tout au long du livre, faisant une hypothèse, puis une autre, à mesure que des éléments de réponse sont donnés, invalidant certaines, validant d'autres, ouvrant de nouvelles hypothèses, réactualisant des hypothèses abandonnées... C'est un des gens les plus populaires pour cette raison.
Oui mais l'histoire du lecteur ne dérange pas directement celle de l'auteur contrairement à un jeu, je crois que c'est ça qu'il veut dire. Certes dans un roman policier il faut écrire avec l'histoire du lecteur en tête, mais au moins le lecteur va pas essayer de voler le slip de Watson.
Dernière édition par trotter le 26 Jan 2012, 15:47, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Zim » 26 Jan 2012, 15:46

Oui, alors je me suis mal exprimé : je voulais dire justement que l'activité du lecteur ne dérange pas forcément celle de l'auteur, qui peut bien raconter l'histoire qu'il veut, et en même temps permettre au lecteur de s'impliquer dans la construction du récit. :)

(C'est pareil pour Megaman X : la liberté du joueur ne dérange pas celle du développeur narrativement parlant, après tout on est forcé d'apprendre à sauter, tirer, glisser sur les murs, forcés de perdre le premier combat, forcé de gagner en puissance et de terrasser les bosses un à uns, etc., mais le joueur s'implique, et apprécie d'autant plus.)

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 15:51

Ah bah Trotter a répondu pour moi apparemment '3'.

(et personnellement, j'essayerais plutôt de piquer celui de Sherlock, pour gagner +3 en déduction).

Zim : mais là en parlant de Megaman X, non seulement on quitte les conventions générales de l'écriture pour s'intéresser aux spécificités du jeu vidéo, mais en plus on en revient à la différence entre liberté d'action et liberté d'interaction avec l'histoire ^^. Le lecteur s'implique toujours de toute façon, qu'importe le support. Autrement, il décroche.
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar trotter » 26 Jan 2012, 15:57

C'est marrant que tu arrives à concevoir que Zelda ait une histoire construite mais pas un LDVELH, je trouve les processus très proches.

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 16:07

Ah attention je n'ai jamais dit que les LDVELH n'avaient pas d'histoire construite, loin de là. Tu m'as demandé ma préférence, y a une nuance ^^.

Après je ne trouve pas que le procédé soit similaire justement. Pour autant que je sache, un LDVELH propose des interactions avec l'histoire, propose de changer les choses. Zelda 3 lui ne propose qu'une liberté d'action, pas une possibilité de changer l'histoire. La conclusion sera toujours la même.
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Zim » 26 Jan 2012, 16:19

Je vais exprimer autrement ce que j'ai dit, parce que pour moi la différence n'est pas si grande entre un jeu-vidéo tel que Megaman X et un roman policier ou un roman-feuilleton.

Dans Megaman X, c'est grosso-modo la même histoire qui est racontée pour tous, mais dans les détails, les étapes, il est laissé une liberté au joueur.

Les romans feuilletons et les romans policiers peuvent être considérés comme des jeux. Le jeu ne consiste pas à écrire sa propre histoire, mais à deviner l'histoire imaginée par l'auteur (ce qui s'est passé avant, pendant, après, et qui n'a pas [encore] été raconté par l'auteur). Ce jeu de devinette, c'est la même chose que la liberté d'action de Megaman X. Au final, peu importe pour l'histoire principale ce qu'aura fait le joueur/lecteur (et qui est l'histoire personnelle du joueur/lecteur) : l'histoire principale suivra des étapes obligatoires, et tout le reste est du "jeu dans l'histoire", dans le même sens qu'on parle de "jeu" d'une vis mal-serrée.

Certes, cette liberté ne "s'écrit" pas de la même manière dans un jeu-vidéo et dans un roman, mais plus une histoire est "serrée" dans un jeu-vidéo, plus elle s'approche de l'histoire d'un livre, qui, elle, moins elle est "serrée", moins elle est éloignée d'un jeu-vidéo, n'excluant pas du "jeu" dans son mécanisme (que ce soit dans le scénario même, ou dans sa narration). :p

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Gaetz » 26 Jan 2012, 16:27

Pour aller plus loin : l'auteur prend en compte le lecteur quand il écrit l'histoire. Comme le développeur de jeu vidéo prend en compte le joueur.

La différence - je pense tout haut : le lecteur et le joueur ont des moyens d'interactions différents avec le support. L'auteur de roman considère certains moyens d'interaction, le développeur de jeu vidéo en considère d'autres.

(Tu es trop concret dans l'expression de ton idée, Zim. Tu prends le policier comme exemple alors que c'est le degré 0 de ce que tu penses. Snob.)

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 16:36

Pour aller plus loin : l'auteur prend en compte le lecteur quand il écrit l'histoire. Comme le développeur de jeu vidéo prend en compte le joueur.

La différence - je pense tout haut : le lecteur et le joueur ont des moyens d'interactions différents avec le support. L'auteur de roman considère certains moyens d'interaction, le développeur de jeu vidéo en considère d'autres.
Je suis assez d'accord là-dessus :)

Et en même temps, je suis tristesse parce qu'on ne parle que de ça alors que diantre je vous ai quand même sorti du Prometheus, du Doctor Who, et des tas de bonnes choses anglaises :3

Et personne n'a l'air de se souvenir de mon projet, je suis double-tristesse '3'
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Gaetz » 26 Jan 2012, 16:51

Sisi, je m'en souviens très bien d'Odyssey. C'est dommage que tu l'ais arrêté.

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 17:02

Sisi, je m'en souviens très bien d'Odyssey. C'est dommage que tu l'ais arrêté.
En soit ça n'est pas arrêté justement, ça n'a même jamais été aussi vivant.

À la base je me suis rendu compte en 2008 que ce que je voulais raconter avec Odyssée n'était pas un scénario de RPG, et donc ça a muté en une trilogie de romans. En parallèle, un spin-off est né, une vision plus colorée et humoristique de cet univers que j'ai peaufiné pendant quatre ans, avec de nouveaux personnages et d'autres aventures (mais tout de même un léger lien entre les deux parties de la franchise).

Je suis en ce moment entrain d'écrire le premier roman de ce spin-off, que j'espère finir avant la fin de l'année... Et pendant ce temps-là, avec Ridley et deux autres, on réalise aussi un jeu de plateforme basé sur ce spin-off (un terme qui ne convient pas vu que finalement ça sortira avant Odyssée). On n'en est qu'à la préproduction pour le moment, game design document et réflexions techniques (c'est pour ça que j'ai embêté Fawzi avec des histoires de résolution sur son espace perso).

Enfin bref non seulement le ptit Alex est toujours vivant, mais en plus la famille s'est agrandie ;)
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Zim » 26 Jan 2012, 17:18

(Tu es trop concret dans l'expression de ton idée, Zim. Tu prends le policier comme exemple alors que c'est le degré 0 de ce que tu penses. Snob.)
Dire que j'ai choisi ces exemples pour éviter d'en donner l'impression, ah là là tu es trop fait pour ce subterfuge. (De même une amie qui me trouve d'autant moins populaire que j'en adopte le langage avec des expressions sociolectiques telles que "kiffer grave", "teuf"...)

Je rédigerai un article pour m'exprimer plus clairement sur le sujet, qui n'est pas l'opposition classique entre gameplay et narration, non plus que leur conciliation.

PS : Ensis, je ne te connaissais avant que pour être sorti avec une fille qui fréquentait Oniromancie vers 2008 ou 2009, désolé. xD

Avatar de l’utilisateur
Kolom
Lanceur de feu
Messages : 61
Inscription : 10 Jan 2012, 12:06

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Kolom » 26 Jan 2012, 17:24

Excusez ma lenteur d'esprit, mais a la relecture de ce fil de discussion, je me posais la question de ce que Ensis entendait par "sens littéraire" ?

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 17:30

PS : Ensis, je ne te connaissais avant que pour être sorti avec une fille qui fréquentait Oniromancie vers 2008 ou 2009, désolé. xD
Hem, là tu risques ta vie D: (d'ailleurs, comment je pouvais être connu pour ça xD ?)
Excusez ma lenteur d'esprit, mais a la relecture de ce fil de discussion, je me posais la question de ce que Ensis entendait par "sens littéraire" ?
Hum, c'est un peu la différence entre dicton et proverbe, pour schématiser le propos. Exprimer quelque chose, une idée, à travers l'intrigue que l'on créé, et en faire la démonstration, comme dirait Robert McKee.

Après qu'on ne vienne pas me dire que je crache sur le reste, loin de là, j'en consomme même beauuucoup (ou alors j'ai pas saisi le sens). C'est juste que je n'écris pas comme ça, c'est quelque chose que je n'arrive pas à faire, j'ai besoin d'avoir un thème précis à aborder, et pour ça le lecteur n'a pas à décider de ce qui va arriver aux termes de tel ou tel temps fort du récit.
Dernière édition par Ensis le 26 Jan 2012, 18:01, édité 1 fois.
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'

Avatar de l’utilisateur
Kolom
Lanceur de feu
Messages : 61
Inscription : 10 Jan 2012, 12:06

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Kolom » 26 Jan 2012, 17:35

Donc le sens littéraire correspondrait à L'expression de quelque chose à travers une intrigue?

Avatar de l’utilisateur
Ensis
Maître des caves
Messages : 156
Inscription : 21 Jan 2012, 20:55

Re: [Ensis] Et sinon, tu connais le coup du crayon ?

Messagepar Ensis » 26 Jan 2012, 17:45

Donc le sens littéraire correspondrait à L'expression de quelque chose à travers une intrigue?
C'est en tout cas comme ça que je le signifie, après j'ai conscience que ce n'est pas universel ou absolu comme définition, une sorte de recherche de poéticité, de littérarité (les deux termes se confondent parfois, et aucune définition formelle n'existe) au-delà de l'intrigue même. Raconter, c'est transformer une idée en action (McKee encore). Pour moi, ça implique que l'idée reste implicite, puisqu'elle apparait sous une autre forme dans l'histoire. Or, ça parait difficile pour un auteur de traduire une idée en action quand l'action ne dépend que de la volonté du lecteur. Deus Ex 3 s'en est bien sorti sur ce coup je trouve, c'est une des raisons qui font que j'adore ce jeu.
~Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, Xbox, Jim Carrey, steal a bear, run and pee, SEPHIROTH! SEPHIROTH!~

'3'


Revenir vers « Espaces personnels »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron