Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'emploi

s4suk3
Lanceur de feu
Messages : 54
Inscription : 08 Oct 2011, 15:26

Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'emploi

Messagepar s4suk3 » 24 Nov 2011, 18:08

Je me permet d'extra pôler le débat lancé par King Kadelfek sur ce forum pour avoir vos opinions (si ce n'est pas mal :S)
http://www.rpg-maker.fr/index.php?page=forum&id=19442
Pour tous ceux qui voudraient faire des études de jeu vidéo, lisez cet article (et les commentaires pour les courageux) :

http://www.gamekult.com/actu/france-les ... 97494.html

Ça fait beaucoup moins rêver, hein ? Mais continuez à lire ce message.

On le sait tous, les entreprises demandent de l'expérience. Mais quand on cherche un premier emploi on n'a pas encore d'expérience. C'est bête. :(
De plus, il y a tellement de postulants pour si peu de places...


Maintenant, répondez à ces 3 questions :

- est-vous dans le making depuis plusieurs années ?
- avez-vous un projet perso ?
- avez-vous participé à plusieurs projets ?

Si vous répondez oui à ces trois questions, vous avez sûrement un meilleur portfolio que la majorité des étudiants sortant de l'une des 70 formations de jeu vidéo du pays.

Pourquoi ? Parce que la quasi totalité des étudiants n'a pas de projet de jeu vidéo personnel. Pas même un projet RPG Maker ! Et quand ils en ont un, c'est même pas montrable sur Oniro.
Je sais de quoi je parle, je sors de l'une des formations les plus cotées du pays.

J'ai déjà essayé de convaincre mes collègues de venir participer à des projets sur le net. Voici quelques réponses réelles que j'ai entendues :

- "je fais une école pour devenir pro, je ne vais pas faire du jeu vidéo amateur"

- "je ne veux pas que mon nom apparaisse sur des forums de kikoolol"

- "si c'est pour faire du RPG Maker, non merci"


Résultat ? Tous ces gens ont un portfolio constitué uniquement de leur projet d'école... comme tous leurs camarades de classe. Comment un employeur pourrait faire la différence en regardant leur CV ?
Alors oui, les 10 % meilleurs de l'école s'en sortent (les 10 % s'en sortent toujours), mais pour la plupart, c'est la galère... Oui, je grossis le trait, on est quand même bien lotis dans ma formation. Mais il y a des déçus quand même...


Regardez sur Oniro : qui est étudiant ou pro du jeu vidéo ? Même en comptant Roys qui était dans la Team 17 avant qu'ils fassent Worms (vous voyez le paquet d'années), on n'est même pas une dizaine. Alors qu'il y a toute la place qu'il faut pour des gens qui savent faire du game design.
Ça serait profitable à tout le monde, à eux comme à nous.

Les gens des écoles ne sont pas des makers avec des connaissances en plus. Ce sont des gens avec des connaissances en plus mais sans jeu (ou presque). Quand je vois le temps que passent la plupart d'entre vous sur leur projet, je me demande "qu'est-ce qui vaut le plus ? 1 000 heures dans une école de jeux vidéo ou 1 000 heures à faire un jeu vidéo ?"
Oui, il y a toujours un gros projet dans la formation. Mais toutes les écoles ont un gros projet dans leur formation... et toujours un travail de groupe, bien sûr, donc c'est d'autant plus difficile pour les recruteurs de voir l'investissement personnel. Tandis qu'un projet personnel...


Pourquoi est-ce que je dis tout ça ici ? Parce que être sur Oniro, c'est l'occasion de faire du jeu vidéo, beaucoup de jeux vidéo. Et comme dit Youpi : "RPG Maker, c'est le logiciel avec lequel tu foires tes premiers jeux et qui t'apprend des leçons à la dure pour éviter de foirer les suivants".
Perso, j'ai jamais fini un projet RM, mais j'ai participé à beaucoup, beaucoup de projets. J'ai pas eu le temps de postuler pour un emploi, on est venu me chercher. ;)

Alors si vous voulez faire des études de jeu vidéo, n'hésitez pas : votre background RPG Maker vous donnera un avantage quand il faudra chercher un emploi, parce que vous aurez plus d'expérience que vos camarades. Et sûrement un chouette projet personnel à montrer. ;)


By the way, le débat : est-ce que les étudiants de jeu vidéo devraient faire du making pour améliorer leur portfolio ? Est-ce qu'ils ont raison de nous snober, un avantage à nous ignorer ?
Est-ce qu'on devrait se faire connaître auprès des écoles de jeux vidéo ? Qui veut travailler dans le jeu vidéo (sérieusement) ? Qui est en école / formation de jeux vidéo ?
Qui est plein d'illusions / de désillusions ?
Le débat s'est un peu orienté vers les débouchées accessible par chacun ayant un lien avec la création de jeux vidéo mais je pense qu'il peut en ressortir des choses intéressantes.

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar I AM ERROR » 24 Nov 2011, 18:50

J'ai eu ma job sûrement grâce à mes projets persos vu que j'ai montré très peu de choses de l'école lors de mon entrevue.
Mais je pense qu'avant tout c'est le feeling qui fait tout, comme n'importe quelle entrevue, car travailler un jeu perso n'a strictement rien à voir avec un développement pro. Je pense qu'avant tout c'est la motivation qu'ils voient dans le travail perso.

Une école de jeu n'apprend pas vraiment le métier, un projet perso non plus, mais s'ils voient que tu es très motivé, passionné et que tu sembles comprendre l'industrie et le job c'est déjà un bon point. Le portfolio d'un designer (level design, game design) est bien moins important que celui d'un artiste (level art, modeleur de personnages, ...)

Donc... oui faut "maker", enfin créer des jeux, avec RM ou n'importe quoi d'autre, le mieux c'est faire quelque chose qui soit un jeu crédible dans l'industrie aujourd'hui. Si on est dans le game design ou level design les jeux n'ont aucunement besoin d'être beaux, juste bons.

Avatar de l’utilisateur
Sekigo Le Magnifique
Bon coureur
Messages : 25
Inscription : 17 Nov 2011, 19:30

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Sekigo Le Magnifique » 25 Nov 2011, 14:41

Le coup du Théorique Vs Pratique, c'est un peu le cas dans tout les domaines d'apprentissage.

Personnellement, j'ai fais mes études en sciences politiques. La plupart des étudiants se contentaient de suivre bêtement les cours, sans jamais tenter de mettre en application les choses que l'on apprenait. Par exemple, être dans une association, s'intégrer à la politique de sa ville, monter un petit journal, ce genre de petit truc qui renforce largement un CV d'un jeune diplômé de ce secteur. Et à la sortie, c'est l'hécatombe, personne ne trouve de job, dû fait au manque de pratique.

Alors, j'imagine même pas dans un secteur scientifique. Là, tu apprends un tas de machin qui sont un peu plus "concretisable" que dans une filière type littéraire. Du coup, ça renforce les élèves à ne rien faire, en pensant que les connaissances acquises suffiront. Manque de bol, c'est encore pire que dans mon secteur, j'ai l'impression.

Et mieux vaut créer à grand coup de RpgMaker que rien faire du tout. Même si le projet est complètement naze, au moins, y a un truc à présenter, et prouver qu'on n'attend pas que tout tombe tout cuit dans le bec, comme un projet qu'on réalise parce qu'on y est obligé par l'école.

Avatar de l’utilisateur
Vincent
Dompteur de lions
Messages : 368
Inscription : 25 Nov 2011, 13:10

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Vincent » 25 Nov 2011, 14:56

En plus, à Paris Games Week, d'après les indies que j'ai vu là-bas, les programmeurs d'autres pays sont beaucoup beaucoup moins chers et pas moins bons. Il faut juste être au top du top et ça ne se fait qu'avec du travail. :chevalier:

Avatar de l’utilisateur
Fawzi Allouache
Maître des caves
Messages : 146
Inscription : 01 Avr 2011, 18:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Fawzi Allouache » 25 Nov 2011, 17:02

s4suk3, je viens de voir ta réaction suite à mon post. Je vais donc te répondre ici.

Citation:
l'Action Script (Flash) ou le HTML5.

... euh je me pose des questions.
Ne nous voilons pas la face, le HTML5 sans le javascript ce n'est qu'utile que pour créer des pages statiques... L'Action Script n'est pas un langage intéressant qui s'essouffle de plus en plus.
Si RM n'est pas pris au sérieux mais que MMF et Construct sont pris plus au sérieux, c'est que l'évaluateur est pas très fûte fûte parce que franchement, l'important ce n'est pas vraiment l'outil mais le produit fini. Monos a présenté un jeu de tappe mouche, qui bien que sous MMF était une vraie merde en Ergonomie.
Concernant l'Action Script et le HTML5:

Encore une fois, la question n'est pas de savoir quel est le meilleur langage au monde, surtout pour un Game Designer. Je ne sais pas si tu es au courant, mais Flash représente la 3ème plateforme la plus utilisée pour jouer, après les jeux sur consoles de salon et sur PC Online (MMORPG). Arrive ensuite les consoles portables et le PC Offline. Ce n'est pas parce que Adobe a décidé de retirer Flash de ses smartphones (pour des raisons très justifiées concernant l'autonomie) qu'un bel avenir ne leur est pas réservé (ils ont fait le plus gros chiffre d'affaire trimestriel cette année avec 1milliard de dollars). Je rappelle par la même occasion que la majorité des HUD dans le jeu-vidéo (consoles et PC) sont souvent conçues sous Flash.
Pour le HTML5, de plus en plus de concours ont lieu partout dans le monde pour la création d'applications. Je ne dis pas que ce sera le langage de demain, je dis juste que c'est un gros point en plus d'avoir ça sur son CV. Ça prouve à l'employeur que l'on s’intéresse à la programmation et qu'encore une fois, on est à l'affut de l'actualité technologique.

La valeur de RPG Maker en France

Le problème est que l'évaluateur n'est pas un juge de concours pour désigner le meilleur jeu de l'année. C'est un commercial qui a une boîte à faire tourner. Il a donc peur de couler (en France, le budget des nouvelles entreprises du JV est relativement faible comme le domaine n'est encore vraiment reconnu). Il ne peut donc pas se permettre de prendre le 1er candidat venu, sous prétexte que son jeu est bien.
Il doit avant tout juger que les compétences du candidat sont en phase avec le marché actuel. De ce fait, présenter un RPG (aussi bien soit-il) en 2D 320x240x256 conçu sur un logiciel de conception amateur sorti il y a 10 ans, le fera sourire dans le meilleur des cas. Par contre, si tu lui présente un projet sur un logiciel plus récent, capable de gérer des hautes résolution, de la 3D et des effets nécessitant Direct X, il sera beaucoup plus intéressé, même si le jeu s'avère être au final, un simple casse-brique. Voilà ce qu'on peut faire avec MMF2:

Noitu Love 2

Avatar de l’utilisateur
I AM ERROR
Sauveur de princesses
Messages : 1270
Inscription : 27 Mars 2011, 23:54

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar I AM ERROR » 25 Nov 2011, 17:58

Noitu Love 2 c'est vraiment sympa. J'ai joué à la démo mais j'attend toujours sa sortie sur Wiiware. Ca a été annoncé il y a un bail, je commence à douter. :s

Fantomas
Dompteur de lions
Messages : 206
Inscription : 12 Juin 2011, 18:24

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Fantomas » 25 Nov 2011, 18:16

les programmeurs d'autres pays sont beaucoup beaucoup moins chers et pas moins bons.
Sur The Witcher 2 dans les menus si t'es sur le premier élément et que t'appuies sur Haut ça te renvoie même pas sur le dernier élément, paye tes bêtes de programmeurs...

s4suk3
Lanceur de feu
Messages : 54
Inscription : 08 Oct 2011, 15:26

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar s4suk3 » 25 Nov 2011, 18:24

Puis quitte a parler de programmation... depuis quand le HTML5 est un langage de programmation...

Avatar de l’utilisateur
Vincent
Dompteur de lions
Messages : 368
Inscription : 25 Nov 2011, 13:10

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Vincent » 25 Nov 2011, 22:58

Fawzi >> Je suis globalement d'accord avec toi.
Les jeux en flash sont très porteurs chez les indies. Y compris les français. :awi:
Par contre, si tu lui présente un projet sur un logiciel plus récent, capable de gérer des hautes résolution, de la 3D et des effets nécessitant Direct X, il sera beaucoup plus intéressé
Par contre, je pense que pour un programmeur, on demandera au moins de maitriser toutes les techniques de bases de la 3D pour être sérieux. La résolution est quasiment un faux problème à ce stade. Quand à la 2D, quelqu'un qui fait du très beau pixel art en basse résolution est censé pouvoir faire bien aussi en haute résolution.
Sur The Witcher 2 dans les menus si t'es sur le premier élément et que t'appuies sur Haut ça te renvoie même pas sur le dernier élément, paye tes bêtes de programmeurs...
J'avais fait ça aussi sur un menu de mon jeu , il y a trrèeeess longtemps pour mon premier jeu. :nerd:
C'est le mec qui a pondu les règles de l'interface qui est à lyncher dans ce cas. :)

Fantomas
Dompteur de lions
Messages : 206
Inscription : 12 Juin 2011, 18:24

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Fantomas » 26 Nov 2011, 00:19

Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres, la qualité de la prog de ce jeu est inversement proportionnelle à la qualité de ses graphismes, un peu comme Aëdemphia.

Avatar de l’utilisateur
Vincent
Dompteur de lions
Messages : 368
Inscription : 25 Nov 2011, 13:10

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Vincent » 26 Nov 2011, 12:58

En tout cas, la qualité de la prog n'a rien à voir avec la nationnalité des développeurs.
Par exemple, j'ai vu sur un site de translation/hacking de Castlevania: Symphony of the Night que la même routine d'affichage de texte avait été dupliquée dans le code au moins 7 ou 8 fois pareil pour plein d'autre trucs. Le copier coller est en principe le signe de code foireux. J'aurais pensé que les japonais étaient plus rigoureux. :fufu:
Les programmeurs français sont déjà bien plus cher qu'un canadien ou qu'un américain. Je ne crois pas qu'on puisse trouver quelqu'un pour dire que les français sont meilleurs que les américains.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Zim » 26 Nov 2011, 16:58

Fawzi, tu avais dit sur Oniromancie que tu as failli être édité par Konami ? Et que tu as eu une promesse de job en tant que game designer "junior" (le terme me fait rire, c'est tellement infantilisant :fufu: ). Donc toi tu n'es pas touché par cette crise, n'est-ce pas ? Tu l'expliques comment ?

Toujours est-il que ce problème concerne le monde de l'entreprise en général, pas seulement les jeux-vidéo. Dès qu'un marché commence à être saturé, il est normal qu'un employeur veuille privilégier une personne qui a déjà fait ses preuves. Il en va parfois de la survie de l'entreprise (pas de coûts de formation, une plus grande garantie de résultat), même si c'est injuste pour le chercheur d'emploi.
Mais au moins, quelqu'un qui bosse dans le milieu du jeu-vidéo peut toujours faire quelque chose en indépendant pour enrichir son port-folio. Dans d'autres milieux, hors entreprise, il est tout bonnement impossible de faire quoi que ce soit, et il est donc impossible d'acquérir une quelconque expérience. La situation n'est certainement pas la pire.

Avatar de l’utilisateur
Fawzi Allouache
Maître des caves
Messages : 146
Inscription : 01 Avr 2011, 18:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Fawzi Allouache » 26 Nov 2011, 18:51

Il y a de ça quelques mois maintenant, je me suis rendu dans les studios de Konami, dans le 2ème arrondissement. Après avoir terminé le GDD de Little Legend que j'ai pris soin de peaufiner et de traduire en anglais, je prends rendez-vous avec le service des ressources humaines de l'entreprise. J'étais venu dans un premier temps pour espérer obtenir un stage (je m'adresse à Konami quand même). L'évaluateur m'informe de l'activité qu'ils exercent en France (le jeu sur téléphone mobile) ainsi que leur intentions. Je mets donc toutes les chances de mon côté en lui présentant mes différents travaux (Kunoichi Shinju, Sukubus et Little Legend). Il trouve cela très sympa (sans plus).

Je leur montre par la même occasion le fameux GDD. C'est alors que l'évaluateur commence à feuilleter et à regarder les différentes images en me posant quelques questions dessus (ton GDD est conforme à ce qui se fait dans une entreprise actuellement). Il s’éclipse ensuite quelques instants en s'excusant et m'informe qu'il doit s'entretenir avec un collègue. Je patiente donc 10 minutes.
Il revient avec son collègue et m'informe qu'ils ne prennent pas de stagiaires pour le moment. Cependant, ils désirent garder le GDD en leur possession pour l'examiner tranquillement. Ils ont trouvé le concept cohérent et intéressant. Ils m'invitent, à ne plus poster d'images et d’informations concernant le projet sur internet le temps de l'examen. ils me proposent de repasser à la même heure, dans 3 semaines.

Lors du nouvel entretien, ils sont 3 personnes dans la salle dont un qui semble plus important que les deux autres. J'apprends que mon document a été transmis à Konami UK, USA et surtout JP (je dois avouer qu'à ce moment là, je me fait 50 films dans ma tête à la seconde). Après examen, mon projet n'est pas retenu pour des raisons financières. Ils me précisent que le jeu ne convient pas aux consoles de salon, qu'ils ne songent pas encore pour le moment à s'investir de la sorte avant d'avoir fait leurs preuves sur PSVITA et 3DS et que le jeu couterait trop cher pour un jeu mobile. Bref, il ne convient à aucun support.
C'est alors que la personne qui me semblait plus importante s'exprime en anglais. j'apprends par la même occasion qu'il est coréen. Il m'annonce que Konami s’apprête à ouvrir un nouveau studio en Corée du Sud et que mon profil convient à leur attentes. Il me propose donc un poste de Game Designer Junior en Corée du Sud. Il me parle de l'explosion technologique qui à lieu dans le pays actuellement, notamment pour le jeu-vidéo. Il m'indique aussi que mon salaire dépassera les 3000$ et que le cadre de vie y est agréable (ça reste à voir).

Je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ça. J'étais ému et déçu. Je me suis vu dans l'obligation de refuser. Je leur ai expliqué que je suis en train de faire mes études, mais que je ne pouvais surtout pas me permettre de remettre ma vie en question sur un coup de tête. Bien que l'offre paraisse chatoyante, je vie en couple et la Corée du Sud ne m’intéresse pas. Sans insister plus, l'entretien prend fin.

Voilà, voilà.

Avatar de l’utilisateur
Kyalie
Dompteur de lions
Messages : 299
Inscription : 06 Avr 2011, 00:16
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Kyalie » 26 Nov 2011, 19:57

Mais comment t'es trop ouf Oo
Faut t'attendre à t'expatrier de toute façon =| Pis avec un salaire à 3000$ nets vous pouvez bien vous démerder pour vivre à deux dessus (le temps éventuellement de trouver un taff).
Tes études, ton diplôme, auront certainement moins de valeur dans ton cv qu'une expérience à l'étranger, dans une grosse boîte, fusse pour une courte période d'entre 1 et 2 ans.
Bref c'est un fail à mon avis. :note:


Mais sinon oui je suis d'accord avec les autres globalement, faut se mettre deux secondes à la place du recruteur.
T'arrives avec ton bout de papier/diplôme, les mecs ont aucune idée de quoi ont consisté tes études si tu viens d'une école privée. Ecole privée en général si chère que tu auras ton diplôme quels que soient tes résultats.
Quand tu reçois 50 mecs avec le même CV et la même absence de bagout en entretien (je veux dire que j'ai rarement vu quelqu'un avec de la tchatche dans le jv), ben t'envoies le tout à la poubelle.
Ça paraît bien sûr plus évident pour un graphiste, mais ce serait une erreur de croire que c'est différent pour les autres professions.

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Gaetz » 26 Nov 2011, 20:20

Wa t'es un peu dure Kyalie. Les études me paraissent en effet dispensables dans un secteur créatif, mais la vie en couple est importante. Perso ça m'intéresse de déménager à l'étranger, mais je ne partirais pas tant que ma copine ne sera pas prête.

Maintenant, si tu veux pas de regrets Fawzi, va falloir que tu vendes ton GD ^^
Dernière édition par Gaetz le 26 Nov 2011, 22:06, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Fawzi Allouache
Maître des caves
Messages : 146
Inscription : 01 Avr 2011, 18:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Fawzi Allouache » 26 Nov 2011, 20:46

Tout d'abord, je n'ai aucun regret. C'est pas vraiment pour les études Kyalie que j'ai pris cette décision. A vrai dire, il y a plusieurs raisons:

- Ma compagne a enfin pu me rejoindre sur Paris maintenant qu'elle a fini ses études. Elle a laissé sa famille derrière elle et c'est parfois difficile. Elle a déjà du mal à s'habituer à notre nouveau rythme de vie, je ne peux pas lui demander de me suivre ou non en Corée pour une durée indéterminée.

- A priori, la succursale coréenne n'était pas destinée à faire du AAA, mais bien du social/mobile (comme toute succursale de Konami d'ailleurs). Si ce n'est que c'est Konami, l'expérience en elle-même n'aurait pas été aussi éclatante qu'elle n'y paraît.

- Je ne me vois pas du tout vivre en Corée (pays que j'ai pas mal étudié et que je connais bien).

Je dois t'avouer que si l'on m'avait proposé l'Angleterre, le Canada ou les Etats-Unis, l'offre m'aurait paru plus intéressante et je l'aurais pas déclinée, j'aurais pris le temps d'en parler avec ma partenaire. Si j'avais été célibataire, j'aurais certainement accepté sans aucune hésitation.

Concernant le GDD, je l'ai souvent présenté et il est toujours passé inaperçu auprès des petites et des plus grandes boîtes.

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Gaetz » 26 Nov 2011, 20:52

Bon t'inquiète, quand on sera millionnaires avec Lije, on te l'éditera. :x

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Zim » 26 Nov 2011, 21:20

Merci pour les infos Fawzi, de la manière que tu le justifies, tu as pris une bonne décision, la vie de couple est beaucoup plus importante que quelques centaines de dollars. De plus vivre à l'étranger peut être éprouvant, surtout si la culture, et même la langue diffèrent, d'abord pour toi, et pour ta compagne, qui serait réduite à te suivre, et à s'exiler en somme pour toi.

Gaetz, tu voudrais te trouver un job dans le milieu du jeu-vidéo ?
Aujourd'hui je me demande si je dois m'engager à fond dans l'esclavagisme du jeu vidéo ou continuer dans la carrière plus 'sérieuse' dans laquelle on m'apprécie, et infliger mon manque de sommeil à ma copine innocente. :evil:
Je ne suis pas sûr de comprendre la fin de ton message : tu dormirais plus si tu travaillais dans ce milieu, ne devant plus prendre sur ton temps libre pour développer des jeux ?
Tu parles de travailler dans une entreprise que tu n'aurais pas créé toi-même, n'est-ce pas ? Non pas de lâcher ton boulot pour tout miser sur Lije ? Mais alors dans tous les cas, tu continuerais à travailler sur Lije sur ton temps libre, ce qui pour ton infortunée copine ne changerait pas grand-chose finalement. Ou bien je suis à côté de la plaque sur ce coup. :note:

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Gaetz » 26 Nov 2011, 22:45

Je te remercie pour l'infortune de ma copine. J'suis pas facile à vivre mais j'ai tout de même d'autres avantages :D
(Paye ton vieux Zim tordu au milieu, comme dirait l'autre.)

Je parle bien de travailler dans l'entreprise de quelqu'un d'autre. Je voulais dire qu'en ce moment je ne dormais pas énormément, parce qu'avant de partir au boulot, le week-end ou le soir quand j'ai rien de prévu, je bosse sur Lije - et pendant mes trajets de train ou entre midi et deux, je bosse sur Geex. Même si je donne priorité à tout ce que je fais avec ma copine, je n'ai pas nécessairement l'esprit disponible. Et si je n'ai pas ma dose de créativité dans une semaine, ne serait-ce que pour contrebalancer l'absurdité (subjective) de ce que je fais au boulot, je me sens mal et suis désagréable. Donc même si elle est contente de me voir créativer, c'est pas la vie rêvée pour une petite copine.

Si je bossais dans le jeu vidéo, je n'arrêterais pas de bosser sur Lije (on mène différemment un projet pour soi-même ou pour une entreprise), mais je serais certainement un peu plus équilibré et je me sentirais mieux socialement. J'ai beau expliquer à ma copine que je n'aurais pas mes horaires actuels, qui sont abusés, et que je devrais habiter dans une autre ville le temps qu'elle me rejoigne, elle pense que je serais tout de même plus disponible et plus heureux. Elle a certainement raison, mais j'ai des scrupules : le marché du jeu vidéo n'est pas toujours drôle, et pour acheter un appartement, ou bâtir une famille, il faut de l'argent. Je ne voudrais pas me retrouver dans une précarité qui fasse encore plus souffrir ceux qui m'entourent.

Pour être honnête, même si un jour j'avais la chance de faire d'un projet personnel mon travail, je ne pense pas que ça me rendrait soudainement disponible le reste du temps. Au contraire, ça me donnerait du temps pour faire ce que je ne fais pas aujourd'hui : prendre sérieusement du temps pour apprendre à dessiner, voir ce qu'on dit dans les livres d'impro au piano, travailler sur de l'IA, expérimenter un concept de jeu dans un projet un peu plus raisonnable qu'un rpg, écrire des articles ou des histoires... Une fois qu'on a mis le doigt dans la créativité, c'est dur de pas y passer en entier.

Bon, mais tous ces atermoiements sont ridicules. J'enverrai mes CV partout et on verra ce qu'il en sort, au bout de combien de temps.
Dernière édition par Gaetz le 27 Nov 2011, 01:07, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar trotter » 26 Nov 2011, 22:59

Trouve-toi une copine compatible avec ta créativité sinon. On dirait que tu te forces à faire des activités avec elle pour la satisfaire alors que tu as envie de faire autre chose.

La préservation du couple est importante que si on est à l'aise dedans. Le "J'aimerais bien mais bon, vis à vis de ma copine..." c'est quand même signe qu'il y a un souci.

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Gaetz » 27 Nov 2011, 01:03

Je suis très bien avec ma copine mon cher. Les contradictions, c'est moi qui les porte, pas elle :)
On dirait que tu te forces à faire des activités avec elle pour la satisfaire alors que tu as envie de faire autre chose.
C'est pas ça. Quand tu es pris par quelque chose qui te plaît et qui est virtuellement infini, tu dois faire un effort de volonté pour ne pas t'y consacrer en permanence. Non seulement par respect pour les gens que tu aimes, mais aussi pour conserver un certain équilibre. C'est là que le terme de passion prend son sens : si tu te laisses trop entraîner, elle te détruit - elle t'enferme dans un certain type de folie. Le fait de vivre, de te consacrer à quelqu'un d'autre, de conserver une vie sociale, de faire du sport, de lire pour apprendre, de se balader ou de voyager immunise en partie contre cette folie - et accessoirement la vie nourrit ce que tu crées et le rend plus digne d'être créé.

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar trotter » 27 Nov 2011, 01:43

Tu es parti sur autre chose. C'est tout simple : quand tu dis "pas la vie rêvée pour une petite copine", c'est faux. Il en existe forcément une à qui ça conviendra, car il n'y a pas un modèle universel de petite copine.

Avatar de l’utilisateur
Zim
Sauveur de princesses
Messages : 1864
Inscription : 18 Mars 2011, 23:47
Localisation : Rennes

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Zim » 27 Nov 2011, 01:55

Je me fais exactement les mêmes réflexions en ce moment, Gaetz (enfin ça concerne aussi ce qui est autour de la création, jouer, "forumer"), j'ai un peu trop longtemps négligé ce qui n'était pas en rapport direct avec les jeux-vidéos, je redéfinie quelque peu mes priorités pour trouver un équilibre avec tous mes autres intérêts (littérature, philosophie, amitiés).

Trotter : la pas si infortunée petite amie de Gaetz a, j'en suis sûr, elle aussi d'autres avantages. :D

Avatar de l’utilisateur
trotter
Maître du château
Messages : 948
Inscription : 06 Avr 2011, 00:18

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar trotter » 27 Nov 2011, 01:58

Et sinon, te consacrer à elle "par respect"... Si la mienne se forçait à jouer aux jeux vidéo, ou regarder des films de science-fiction cheap avec moi par respect, je lui dirais d'arrêter de perdre son temps, c'est quand même limite insultant.

Ce qu'on fait ensemble on le fait parce qu'on aime tous les deux le faire. Et parce que ça me fait plaisir qu'elle soit heureuse, je ne suis pas trop difficile. Je peux la suivre voir un mauvais film que je n'irais pas voir tout seul parce que son bonheur est contagieux : j'aime la voir heureuse, voilà tout.
Bref, faire quelque chose avec elle, ce n'est pas une thérapie contre la folie, ni une corvée pour éviter de la vexer, ni un moyen de trouver de l'inspiration pour mon jeu. C'est quand même assez space comme raisons, je me demande comment elle réagirait si tu lui avouais ça...

Avatar de l’utilisateur
Gaetz
Insensible aux Bullet Bills
Messages : 681
Inscription : 03 Avr 2011, 20:33

Re: Pourquoi les étudiants du jeu vidéo ne trouvent pas d'em

Messagepar Gaetz » 27 Nov 2011, 03:33

Mais je n'ai pas dit ça du tout x)


Revenir vers « Actualité/Débats »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron